Lettres géantes, espaces paysagers et aménagements à venir : Rémire-Montjoly se refait une beauté

remire-montjoly
Lettres géantes, espaces paysagers et aménagements à venir : Rémire-Montjoly se refait une beauté
©Yves ROBIN
Les élus de Rémire-Montjoly ont inauguré 14 lettres blanches géantes formant le nom de la commune. Cette structure de 18 mètres de long, visible depuis plusieurs semaines au carrefour de Suzini, ne représente qu’une partie du projet d’embellissement de la municipalité.

Il est difficile de les rater. 14 lettres lumineuses géantes figurent désormais au rond-point de Suzini. Ces caractères blancs, réalisés par l’artiste guyanais Abel Adonaï et son équipe, marquent la frontière entre la ville de Rémire-Montjoly et celle de Cayenne.

Un emplacement historique et symbolique

Le carrefour de Suzini a été choisi comme emplacement en sa qualité « d’entrée historique » de la commune et parce qu’il s’agit de « la première voie d’accès pour se rendre à Rémire-Montjoly », selon la municipalité. D’après le maire de la commune, Claude Plénet, il s’agit « d’un emplacement symbolique » et cette construction permet « d’identifier le territoire » de Rémire-Montjoly.

 

 

Ces lettres XXL, qui ont coûté près de 20 000 euros à la ville, ne sont que le début de toute une installation élaborée « de A à Z » par la commune.

En effet, la municipalité prévoit également un aménagement paysager sur le carrefour de Suzini. Ces installations végétales (notamment des palmiers) seront plantées après le mois de novembre, soit au début de la petite saison des pluies et suivant les recommandations des paysagistes.

Des installations similaires prévues aux autres entrées de Rémire-Montjoly

Au cours du premier trimestre de l’année 2022, et selon les contraintes budgétaires de la municipalité, d’autres aménagements devraient être mis en place.
La mairie de Rémire-Montjoly envisage, par exemple, d’installer des structures semblables aux lettres géantes de Suzini au giratoire Adélaïde-Tablon, à la plage de Gosselin ou encore à l’entrée de la cité Arc-En-Ciel. Ces caractères seront différents des premiers (avec des tailles adaptées à leur emplacement) mais la mairie souhaite conserver une identité visuelle similaire.

« Ce qui est important, ce sont les enfants. Lorsqu’ils passent par le giratoire de Suzini et voient les lettres « Rémire-Montjoly », avec les lumières et l’aménagement, c’est aussi important pour eux. Ces éléments construisent une identité et peuvent créer un attachement à un territoire. Cette image s’exporte même à l’extérieur. »

Claude Plenet, maire de Rémire-Monjoly


Les élus de la municipalité souhaitent également mettre en valeur plusieurs sites touristiques de la commune tels que le sentier du Rorota, l’avenue Sainte-Rita, le sentier de l'habitation Loyola et le moulin à vent de Rémire-Montjoly.

Avec ce grand projet d’aménagement, le maire entend marquer l’identité de la commune et mettre en valeur ses atouts touristiques.