Rémire-Montjoly et les vacances à la plage

vacances remire-montjoly
La plage de Montjoly avenue Caristan
La plage de Montjoly avenue Caristan ©CL
Le soleil n’est pas complétement de retour mais déjà les vacanciers investissent les plages de Rémire-Montjoly où, cette année, la municipalité a décidé d’accorder des emplacements pour des petits stands de restauration ou d’animation.

Plage Caristan à Montjoly, un après-midi dans la semaine, le soleil darde de bienveillants rayons  pour le plus grand bien des plagistes.
Ils ne sont pas encore très nombreux comme le souligne Christiane qui a obtenu l’autorisation de la mairie pour tenir un petit stand de vente de pâtisseries locales, friandises et jus. Cela débute timidement mais elle a bon espoir qu’une fois le beau temps au rendez-vous de faire prospérer sa toute petite entreprise :

« C’est très bien, il y a longtemps que cela aurait dû être fait car il y a une grosse demande… il faudrait vraiment aménager pour qu’il y ait d’autres marchands et surtout une publicité pour informer le public… Je suis retraitée et au lieu de rester chez moi à parler avec des meubles qui ne peuvent pas me répondre et comme je n’ai pas envie de devenir Alzheimer en restant inerte, je préfère faire cela. Je vois du monde, je communique… j’apprécie. »

Christiane regrette le manque d’eau, d’électricité et de sanitaires donc elle ne vient que l’après-midi. Néanmoins cette activité de vente sur la plage, elle va la mener jusqu’à la fin août.

Elle s’interrompt pour accueillir des clients qui débarquent et découvrent avec plaisir qu’ils peuvent acheter des beignets fourrés, des bacabanas, des sispas, des gâteaux marbrés et même du Wang (sésame)…

Christiane vend des patisseries locales qu'elle réalise elle-même
Pâtés divers, bacabanas, sispas, biscuits secs salés ou sucrés ou encore du wang autant de patisseries locales vendues à la plage ©CL

Ils sont deux à avoir obtenu des emplacements à cet endroit. Pour son voisin qui propose des gaufres, Jean-Michel Volmar, vendre sur la plage lui convient parfaitement :

« Je fais de l’évènementiel et je suis là pour développer l’activité que j’ai démarré depuis peu en Guyane, la vente de gaufres salées ou sucrées, du sorbet local. Je suis étonné par les ventes, franchement c’est intéressant. Au mois d’août lorsque l’on sera davantage connu, cela sera mieux ! »

Vendre des gaufres sur la plage pour faire la promotion de son entreprise
Vendre des gaufres sur la plage pour faire la promotion de son entreprise ©CL

Une touriste accoudée au comptoir, venue de la région centre Val de Loire, a apprécié sa gaufre mais plus encore :

« Il y a un contact ici qui est très agréable, très naturel. Il y a une belle promotion de l’environnement et de l’activité liée aux tortues mais en même temps, on sent qu’il y a un message de protection. On sensibilise bien le touriste sur tout son environnement et cela c’est très important parce que ce qui caractérise la Guyane, c’est son état sauvage on vient pour cela ! ».

Plage Gosselin
Une plage très fréquentée toute l'année ©CL

Plusieurs autorisations de tenue de stands ont aussi été accordées pour l’autre plage très fréquentée de Montjoly, celle de Gosselin. La municipalité travaille à améliorer son accès :
« … aujourd’hui la plage est ouverte au plus grand nombre, aux habitants de la commune comme à ceux qui viennent de Matoury ou de Cayenne… A Gosselin nous aménageons en partenariat avec la CACL, une aire de stationnement (27 000 euros) car je préfère que les jeunes viennent sur la plage s’amuser au lieu de faire des bêtises… il faut qu’ils aient la possibilité de se défouler … » indique le maire Claude Plénet.

Au niveau de la sécurité, il est prévu des patrouilles régulières de la police municipale, une astreinte particulière des sapeurs-pompiers et pour la salubrité, du lundi au vendredi, la CACL assurera le ramassage des déchets.
Il y a tout même à se rappeler que ces plages ne sont pas surveillées et que la plus grande prudence est demandée aux baigneurs. Ce dispositif plage est expérimental et selon le résultat, sera amélioré pour les prochaines vacances.

Panneau indiquant la non surveillance de la baigande à Rémire-Montjoly
Panneau indiquant la non surveillance de la baigande à Rémire-Montjoly ©CL

Le prochain point fort  de ces vacances à Rémire-Montjoly se déroulera au mois d'août. La commune est ville étape du Tour de Guyane et cette année, un grand village d'animation est prévu.