Christian Marchand le PDG de Air Guyane assure que sa compagnie remplira sa mission

transports
avion air guyane
L'avion de Air Guyane sur la piste de Saül ©Jocelyne Helgoualch

La compagnie Air Guyane traverse des turbulences sociales depuis des semaines. Invité de Mayouri info le 13 janvier, le PDG Christian Marchand s'est exprimé sur le sujet et sur l'avenir de sa société.

Sous la menace d'un préavis de grève depuis la semaine dernière, Christian Marchand, PDG de Air Guyane tente de raisonner ses salariés afin de ne pas impacter une nouvelle fois la clientèle. Il leur demande encore un peu de temps pour, avec son conseil d'administration, trouver les moyens de garantir la pérennité de l'entreprise. Il explique :

Aujourd'hui nous avons une activité fortement impactée, des problèmes de trésorerie par rapport à la crise covid même si Air Guyane a été largement soutenue par la CTG ... Au début nous avons fonctionné avec 20% de notre activité, puis en octobre à 50%. Depuis le 15 décembre nous pouvons espérer une activité normale ...


Sur la problématique des salaires évoquée par les employés, Christian Marchand rappelle qu'ils sont payés. Il reconnait cependant des disfonctionnements auxquels il essaie d'apporter des solutions. Il souligne que le passage à une nouvelle délégation de service public avec un cahier des charges resséré lui complique un peu la tâche.


Une flotte qui n'est pas encore complètement opérationnelle
 

Sur 4 avions, seuls 2 fonctionnent pour le moment.Avec la nouvelle DSP, la compagnie s'est engagée à mettre en service un nouvel ATR qui fera notamment la desserte de Maripasoula et à ouvrir une ligne régionale sur le Brésil pour desservir la capitale de l'Amapa, Macapa.
Sur ce point, Christian Marchand avoue ne pas être encore prêt, il faudra encore attendre quelques temps.

Christian Marchand PDG de Air Guyane