Commémoration de l'abolition de l'esclavage en Guyane : un programme de 6 journées dans l'île de Cayenne

commémorations
Les marrons de la Liberté au rond points Adélaïde Tablon
Les marrons de la Liberté ©Mario Innocent
Des conférences, des visites, des projections, des concours, des spectacles et une cérémonie protocolaire autant d'événements organisés par la Collectivité Territoriale de Guyane pour célébrer la commémoration de l'abolition de l'esclavage en Guyane. Le 10 juin en étant la date officielle. 
La commémoration de l'abolition de l'esclavage en Guyane est placée cette année sous le haut-patronnage de Jean-Marc HAyrault, premier ministre, président de la Mission de la mémoire de l'esclavage, des traites et de leurs abolitions. A cet effet, Christiane Taubira, Garde des Sceaux, ministre de la justice, présidente du comité de soutien de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage et surtout porteuse de la loi éponyme sur la reconnaissance de la traite négrière en tant que crime contre l'humanité sera en Guyane.
 

Le programme des 6 journées

Les temps forts des journées "Mémoire Résistances et Abolitions" de sont prévus dès ce 5 juin avec une conférence à la CTG sur l'habitation La Charlotte située à Montsinéry et sera animée par Nathalie Cazelles docteure en archéologie et présidente de l'association Aimara.
Un atelier généalogique proposé par les Archives territoriales se tiendra le 6 juin toujours à la CTG alors que le soir tous ceux qui n'ont pas encore vu le film "L'histoire des lions" de la réalisatrice Guyanaise, Marie Sandrine Bacoul pourront le découvrir à l'ENcre à 19h.
La remise du prix du Concours du jeune historien guyanais organisée par l'association des professeurs d'histoire se fera le 7 juin au Zéphyr. En soirée, le public est convié à l'ENcre pour assister à la pièce de théâtre Sang négrier de Laurent Gaudé.
Le 8 juin, l'habitation Montdélice et ses vestiges à Rémire-Montjoly sont à découvrir ou redécouvrir avec l'association des archéologues (APPAAAG). La soirée sera consacrée au tambour avec le spectacle Tambou lévé au Zéphyr.
Il sera possible le dimanche 9 juin de visiter à Montsinéry-Tonnégrande, le cimetière de Risquetout ou encore d'assister à la conférence sur l'habitation La Charlotte. La journée se terminera à l'ENcre avec une lecture-spectacle Chronique d'une loi mémorielle à 18h. Lecture faite par la Compagnie Grand Balan.
La cérémonie protocolaire commémorative du 10 juin est prévue en deux lieux : à 8h au rond point Adélaïde Tablon à Rémire-Montjoly avec un appel aux tambours et un dépôt de gerbes et à 9h30 au jardin botanique à Cayenne pour les discours et un spectacle hommage aux esclaves marrons de Guyane.