Confinement : les commerces non essentiels autorisés à ouvrir jusqu'au 31 mai

coronavirus
Commerces

Les magasins classés comme non essentiels sont autorisés à ouvrir. Un ouf de soulagement pour les commerçants, qui n'ont que quelques jours pour redresser leur chiffre d'affaire. Une réouverture dans le respect d'un protocole sanitaire stricte. 

Les magasins classés comme non essentiels sont autorisés à ouvrir pour toutes activités. Un ouf de soulagement pour les commerçants. L’arrêté a été rédigé ce mardi et prend effet dès aujourd’hui : "certains magasins classés comme non essentiels sont autorisés à ouvrir pour toutes activités commerciales jusqu'à lundi inclus".

A lire ici ►

Arrêté modificatif

 

Des commerçants au bord

de la crise de nerf

Une réponse à la demande des organisations professionnelles d'ouvrir pour l'un des moments les plus lucratifs de l'année : la Fête des Mères. Un soulagement pour ces chefs d'entreprises qui souffrent de la baisse de leur chiffre d'affaires, depuis le début de la crise sanitaire. La semaine dernière, le groupement des commerçants de Cayenne (GCC), l’union des commerçants de l’île de Cayenne (UCIC), le syndicat bijouterie, horlogerie, joaillerie, orfèvrerie se sont unis pour déposer un recours. Objectif : recevoir leurs clients. Un courrier a été adressé directement au préfet de région. Ils ont finalement obtenu gain de cause.

Une réouverture qui doit se faire dans le respect d’un protocole sanitaire strict : gestes barrières, jauge à 4 m2 pour les commerces, à 8 m2 pour les grandes surfaces.