Le Conseil constitutionnel annule l'élection de Lénaïck Adam

élections
Lénaïck Adam, candidat de "La République en Marche" aux élections législatives en Guyane.
Lénaïck Adam, candidat de "La République en Marche" aux élections législatives en Guyane. ©DR
Le Conseil Constitutionnel annule l'élection de Lénaïck Adam comme député de la 2nde circonscription de Guyane. La décision est tombée ce vendredi matin. Il faudra donc que les électeurs retournent aux urnes. 
Les électeurs de la seconde circonscription n'ont plus de député. Ce vendredi matin, le Conseil constitutionnel a publié les différentes décisions prises, sur les recours déposés, après les élections législatives de juin dernier. 
Elles se sont déroulées les 10 et 17 juin dernier. Au second tour, deux hommes s'affrontaient : Lénaïck Adam, candidat de la République en Marche, et Davy Rimane, sans étiquette, issu des mouvements sociaux de mars-avril. 

Pas d'assesseur à Maripasoula


Seules 56 voix séparaient les deux hommes. Dans ces cas-là, le Conseil Constitutionnel ne tergiverse que très rarement. A la moindre irrégularité, le scrutin est annulé. C'est ce qui s'est passé ce matin. Le Conseil Constitutionnel explique qu'il manquait des assesseurs à Maripasoula. A partir de là, pas besoin d'examiner les autres griefs, l'élection est annulée.
Il n'y a pas d'appel possible pour le Conseil constitutionnel. Il faudra donc revoter dans la seconde circonscription. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live