Consommation : pénurie de gaz à Saint-Laurent du Maroni

consommation
Pénurie de gaz à Saint-Laurent
Enclos de bouteilles de gaz ©guyane 1ère
A Saint-Laurent du Maroni, depuis des mois, il est difficile de trouver du gaz butane. Les fournisseurs en gaz approvisionnent les commerces mensuellement mais cela reste trop peu au vue de la population grandissante. De plus en plus de saint-laurentais se rendent au Suriname pour acheter du gaz.
Après les pénuries d'électricité et d'eau, les saint-laurentais pourraient se retrouver sans gaz. Depuis plus d'un an, dans cette partie de la Guyane, il est compliqué d'acheter des bouteilles de gaz.
Trois distributeurs approvisionnement l’Ouest de la Guyane en gaz une fois par semaine. Avec des camions remplis de bonbonnes, ils font le tour des commerçants de la ville. Seulement, la population grandit à Saint-Laurent, les besoins en gaz également mais les tournées des fournisseurs elles, n’augmentent pas précise Alain Chong, président de l'association des commerçants chinois. Selon lui, la faible marge qu'ils font sur ce produit ne les incite pas à envisager des transports supplémentaires à Saint-Laurent. Cela devient donc la débrouille pour les consommateurs.

La solution : les saint-laurentais s'approvisionnent au Surinam

Pour ce procurer du gaz, les habitants n'hésitent plus à traverser le Maroni et à se rendre à Albina au Suriname. Ce transport en pirogue est bien sûr dangereux mais tant que la demande sera supérieure à l'offre, le va et vient sur le fleuve devrait continuer même si le gaz y coûte plus cher, environ 25 euros contre 19,85 euros en Guyane.
Les distributeurs ne donnent pas d'explications à la raréfaction de la fourniture de gaz dans l'ouest. 

Le reportage d'Alice Lauréat et Yves Robin