guyane
info locale

Contrat de convergence : 496 millions de crédits pour la Guyane jusqu’en 2022

collectivité territoriale de guyane
Le drapeau de l'Europe flotte à l'entrée de l'hôtel de la CTG
©CL
496 millions d’euros d’investissements en Guyane d’ici 2022. C’est le montant du contrat de convergence voté le 1er juillet par les élus de la CTG qui remplace l’ancien contrat de plan. Il définit les grands investissements de l’Etat, de la CTG et des Communautés de Communes pour les 4 ans à venir.
L’opposition dénonce un plan sans vision stratégique, avec un planning dicté dans l’urgence par l’Etat. Un contrat de convergence de 496 millions d’euros a été voté par la CTG pour la période 2019-2022. Ce nouveau document remplace le contrat de plan suite à la loi Erom de 2017 qui vise à réduire en 20 ans les écarts de développement entre l’outre-mer et l’hexagone. Une partie des mesures était déjà dans le contrat de plan 2015-2020, d’autres relèvent du plan d’urgence, certaines sont nouvelles.


D'autres contrats de convergence sont prévus

Sur 496 millions, l’Etat finance 60 %, la CTG près de 40 % et les communautés de communes moins de 1 %. Il fallait faire vite, car les contrats de convergence des outre-mer seront signés par le premier ministre le 8 juillet. A la CTG, l’opposition s’est abstenue.
La majorité a rappellé que ce contrat de convergence n’est qu’une première étape. Un plan de convergence à horizon 2030 doit être fait en fonction du projet Guyane actuellement en cours d’élaboration.
Des militants de l’UTG se sont invités lors de la plénière pour évoquer la grève du personnel du service social de la CTG à Matoury.
Publicité