Coronavirus : 5 états du Brésil en situation d'urgence sanitaire dont l'Amapa

coronavirus
carte Brésil
©Google maps
Au Brésil 5 états Amazonas, São Paulo, Rio de Janeiro, Ceará et Amapá et le district fédéral ont été déclarés en situation d'urgence sanitaire par le ministre de la santé Henrique Mandetta. En Amapa, le nombre de cas  confirmés de Covid-19 était de 107 au 8 avril et suit une courbe exponentielle.
Lors d'une conférence le 8 avril, le ministre de la santé Mandetta a confirmé la situation grave du Brésil face à la pandémie Covid-19. Ces états ont une incidence de cas par habitant supérieure à la moyenne nationale.
Les efforts se multiplient pour aider ces états en urgence sanitaire et économique. En Amapa, des fonds supplémentaires ont été débloqués.


Plus de 12 millions de réais pour l'Amapa

Le gouvernement fédéral a débloqué 4,5 millions de réais pour le Fonds municipal de santé des 16 municipalités de l'État annonce le site Portal do Amapa. D'ici la fin du mois, 7,6 millions de réais seront attribués à 14 municipalités pour permettre une meilleure assistance sociale et citoyenne.
Ce mercredi 197 personnels de santé de l'hôpital de Macapa travaillant à l'unité d'urgence ont subi le test rapide du Covid-19. L'objectif des autorités est de garantir la sécurité des soignants indispensables dans la lutte contre le virus. Une autre campagne de dépistage sera effectuée  la semaine prochaine sur les personnels de l'hôpital de Santana, la commune la plus proche de la capitale.
 

Les scientifiques continuent avec succès leurs recherches

Malgré la restriction des fonds attribués pour la recherche par le gouvernement actuel, la recherche scientifique demeure très active au Brésil. Des chercheurs qui ont du, par le passé, faire face aux graves épidémies de dengue, chikungunya ou zika. La chercheuse Milene Miranda, du Laboratoire des virus respiratoires et de la rougeole de l'Institut Oswaldo Cruz (IOC / Fiocruz) a annoncé que l'atazanavir antirétroviral (déjà utilisé, notamment, pour le traitement du VIH) peut inhiber la réplication du nouveau coronavirus dans les cellules infectées. Cette découverte de 18 chercheurs doit être confirmée par d'autres essais cliniques. 

Sources : Portal do Amapa - Portal Amazonia - Diaro do Amapa