Coronavirus : appel à la vigilance du Comité Scientifique Territorial face à la circulation des variants brésilien et anglais en Guyane

coronavirus guyane
Comité scientifique territorial du 22 février
CST du 22 février à la CTG ©Communication CTG

Lundi matin, à l’issue de sa réunion hebdomadaire, le CST, le Comité Scientifique Territorial, a lancé un appel à la vigilance, même si les variants circulent peu pour le moment sur notre territoire.

Sur le front de l’épidémie Covid 19, la Guyane semble entrer dans une période d’accalmie. La plupart des indicateurs sont en baisse, à l’exception du nombre de décès qui est désormais de 82.

Rester vigilant avec l'arrivée des variants

D'un autre côté, l’hypothèse du variant britannique se confirme pour les 4 cas suspects de Covid-19 qui étaient en cours d’analyse. L’annonce a été faite hier par les autorités sanitaires. Avec ce résultat, se sont désormais 2 variants du nouveau coronavirus qui sont identifiés en Guyane,puisque la semaine dernière, des souches venues du Brésil étaient confirmées par l’institut Pasteur de Paris.

Ces nouvelles incitent à la vigilance rappelle le Dr Roger-Michel Loupec, membre du CST :

Les variants semblent circuler moins que dans l'hexagone, l'Europe et les Antilles, mais nous sommes dans une zone encadrée par des voisins où sévissent ces variants. Il faut donc que nous prenions nos dispositions pour ne pas être surpris par une nouvelle épidémie qui pourrait être plus violente que la précédente. ... Profitons de l'accalmie qui existe pour vacciner en masse, protéger l'individu et la population et en même temps limiter l'explosibilité de variants qui forcément vont arriver en Guyane . Mettons en place les criblages, les multiplexes pour diagnostiquer rapidement les suspicions de variants et les séquençages pour les confirmer.

 

Toujours plus de vaccination

Autre axe, défendu depuis des semaines par le Comité scientifique, l'accentuation de la vaccination en Guyane. Les membres estiment qu’il est temps de sortir du cadre national afin que tous les volontaires en Guyane puissent obtenir la fameuse injection. Et justement le Centre hospitalier de Cayenne a annoncé un déploiement de moyens plus importants pour faciliter la prise de rendez-vous et l’accueil des patients dans son centre de vaccination ouvert du lundi au vendredi de 7h à 17h et le samedi de 7h à 12h.

Pour prendre rendez-vous, il faut composer le 05 94 39 73 33, 2 lignes sont ouvertes à ce numéro de 7h à 17h en continu ou se connecter à Santé.fr.
La campagne de vaccination du Centre Hospitalier de Cayenne va s’étendre aux communes de l’intérieur également aussi bien à l’Est qu’à l’Ouest du territoire.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live