Coronavirus : contre toute attente, le couvre feu ne sera pas renforcé en Guyane

coronavirus
Préfecture de la Guyane
©Patrick Nègre

Les mesures étaient attendues. Le couvre-feu ne sera pas renforcé en Guyane. La cellule interministérielle de crise prévue en fin de matinée, l'a confirmé après une réunion qui aura duré près de 2h.

Les mesures étaient attendues. Le couvre-feu ne sera pas renforcé en Guyane. Les membres de la cellule interministérielle de crise prévue en fin de matinée, l'ont confirmé. Après deux heures de débat, le préfet Thierry Queffelec s'est exprimé : il n'y aura pas de couvre-feu renforcé ce week-end. En revanche, il n’y aura plus que deux zones pour le couvre-feu, au lieu de trois actuellement. Les horaires restent inchangés.

"Pas de couvre feu le dimanche, pas pour l'instant. Cela fait partie des mesures que nous étudierons plus tard. Un couvre feu aurait été peut être  interprété comme une provocation. Le couvre feu dans la zone 1 c'est de 19h à 5h du matin, les autres communes à partir de minuit. En outre, des dérogations par sport pourront être données. Nous voulons trouver un modèle adapté."   

Thierry Queffelec préfet de Guyane  

 

Une épidémie en hausse

Les autorités ont également fait le point sur l'épidémie. Elles se réservent le droit de prendre d'autres mesures dans les semaines qui viennent car la situation sanitaire est loin d'être réglée. Pour l'heure, les autorités jouent l'apaisement.  Une chose est sûre, selon le dernier rapport épidémiologique, l’incidence est passée de 181 à 292 cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage a augmenté ainsi que le taux de positivité. Ces données traduisent une hausse des cas confirmés en Guyane. La circulation du virus augmente sensiblement sur tout le territoire de la Guyane, et plus particulièrement l’Île de Cayenne. Cette tendance s’observe dans tous les secteurs de Guyane, avec un accroissement des cas plus rapide dans l’Ouest, en particulier à Saint-Laurent du Maroni et Apatou. Par ailleurs, les Guyanais qui voudront voyager par avion devront obligatoirement présenter un test PCR négatif, quelle que soit la destination.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live