Coronavirus : "un début de stabilisation de l'épidémie, et un taux de dépistage élevé" révèle le point épidémiologique hebdomadaire

coronavirus
Tests Covid drive à Pasteur de Cayenne
Tests Covid drive à Pasteur de Cayenne ©DR
Chaque semaine le point épidémiologique publié par Santé Publique France et l’ARS décrypte l’épidémie de Covid-19 sur le territoire. Cette semaine, le principal constat est un début de stabilisation. Les autorités sanitaires cependant restent prudentes.
Chaque semaine le point épidémiologique publié par Santé Publique France et l’ARS décrypte l’épidémie de Covid-19 sur le territoire. Cette semaine, le principal constat est un début de stabilisation. Les mesures prises par les autorités  donnent des résultats. Les autorités sanitaires cependant restent prudentes.
 

Un nombre élevé de tests 

Coronavirus Echantillons de tests Covid au laboratoire de l'hôpital de Cayenne
Echantillons de tests Covid ©Gaël Ho A Sim
Premier enseignement, le nombre élevé de tests pratiqués sur le territoire. La Guyane fait partie des régions du monde où le taux de dépistage est le plus élevé. Du 22 au 28 juin, 5200 tests ont été réalisés avec un taux de positivité élevé de 27%. Des tests sont effectués à grande échelle dans des quartiers dits populaires et permettent de connaître le sens de circulation du virus. Il s’agit de dépister les personnes éloignées du système de santé afin de bloquer la propagation du virus.
 

Cayenne la plus touchée

Cayenne confinée
Cayenne confinée ©Clotilde Séraphins George
Sur 4440 cas enregistrés depuis le début de l’épidémie, Cayenne est la ville où est concentré le plus grand nombre de contaminations : 1396 cas. Matoury est la deuxième ville la plus touchée avec 737 malades, 516 sont recensés à Kourou, Rémire-Montjoly avec 422 personnes contaminées a également un fort taux de positivité. Saint- Georges, ville frontière avec le Brésil enregistre 371 patients et enfin Saint-Laurent 314. Ouanary, Saul et Saint-Elie sont les trois communes épargnées par la maladie.
 

Les 15-44 ans ciblés

Tests Covid pour tous
Tests Covid pour tous ©Isabel Lerouge
La tranche d’âge la plus touchée reste les 15-44 ans, soit 58% des personnes contaminées, 23% ont entre 45 et 64 ans, 11% ont moins de 15 ans, 5% sont âgés entre 65 et 74 ans, 2% des patients ont 75 ans et plus. Depuis une semaine en moyenne près de 200 cas sont confirmés par jour. Une stabilisation à interpréter avec prudence car le taux de positivité est élevé.
 

Forte pression dans les hôpitaux 

Lit de confinement anti coronavirus au CHOG
Lit de confinement anti coronavirus au CHOG ©Wilfried Redonnet
La pression sur le secteur hospitalier est forte. L’augmentation des hospitalisations a continué en unité conventionnelle et en réanimation : deux admissions en hospitalisation et cinq en réanimation depuis le 25 juin. Entre début mars et le 2 juillet, 50 personnes ont été admises en réanimation. 56% d’entre elles étaient âgées de moins de 65 ans, 75% présentaient un système de détresse respiratoire aigüe.  82% des patients souffraient d’obésité, 58% d’hypertension, et 47% de diabète. Au 2 juillet, 156 patients étaient hospitalisés dont 25 en réanimation et 8 personnes évacuées. Parmi ces personnes, 84 % ont plus de 60 ans.
Depuis mars, 16 décès se sont produits avec 6 morts de plus la semaine dernière. 94% d’entre eux avaient plus de 60 ans. A lire ici ►le point épidémiologique. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live