Coronavirus : l'état de l'Amapa renforce ses principes de précaution à Oiapoque sa ville frontière avec la Guyane

coronavirus
Oiapoque La rue le long de la berge
Une des artères de la commune d'Oiapoque qui longe le fleuve Oyapock ©Claude Joseph
Les autorités fédérales de l'état voisin de la Guyane, l'Amapa renforcent leur dispositif sanitaire à Oiapoque, la commune frontière après l'annonce des cinq premiers cas de coronavirus mis en isolement à Saint-Laurent du Maroni. L'état fédéral espère ainsi minimiser les impacts de l'épidémie. 
Le journal Diaro do Amapa l'annonce, les autorités fédérales mettent en oeuvre le plan d'urgence préparé depuis le mois de janvier après la déclaration de premiers cas de coronavirus avérés en Guyane. 
Ce plan respecte les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé.


Renforcement sanitaire à la frontière

Le gouverneur Waldez Goes a pris la décision d'envoyer des équipes pour renforcer l'hôpital d'Oiapoque, un établissement qui dispose déjà de lits pour des quarantaines et afin épauler les professionnels de santé en relation avec des cas suspects. Le contrôle à la frontière sera également renforcé a déclaré le gouverneur.
Toutefois c'est plutôt la solution de l'isolement à domicile qui devra être privilégiée.
Il est aussi rappeler dans cet article que si le coronavirus est très contagieux le taux de mortalité est faible. Les habitants doivent prioritairement appliquer les principes de précautions largement diffusés
  • Éviter les foules
  • Se laver les mains souvent
  • Tousser en se protégeant
Reste à connaître les préconisations de la commission transfrontalière de Guyane dans un contexte géographique où les échanges sont permanents, tout au long du fleuve Oyapock, hors des postes de frontière officiels de part et d'autre du pont.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live