Coronavirus : la courbe des contaminations repart à la hausse

coronavirus
Coronavirus
Le nombre de cas repart à la hausse. C’est le constat du point épidémiologique Covid-19 publié par Santé publique France cette semaine. Un point qui dresse le bilan de l’évolution de l’épidémie en Guyane.
 
Il fallait s’y attendre, avec vingt cas confirmés en moyenne chaque jour, les indicateurs repartent à la hausse. Les contaminations sont plus importantes dans l’Île de Cayenne et le secteur des Savanes.  En revanche, le nombre de cas est stable dans l’est et dans l’ouest poursuit le bulletin hebdomadaire qui comme chaque semaine fait le point sur l'évolution de l'épidémie. « L’incidence hebdomadaire s’élève à 47 cas pour 100 000 habitants ; le taux de reproduction du virus est estimé à 1,16. Le nombre de tests (737 pour 100 000 habitants) et le taux de positivité (6,4 %, correspondant à la moyenne depuis la mi-août) sont également en hausse ».
Un nouveau cluster a été signalé : il s’agit d’un cluster de 4 cas en milieu professionnel en cours d’investigation. Depuis le 1er juillet 2020, 24 clusters (hors Ehpad et milieu familial restreint) ont été recensés.  


Le dépistage, d'utilité publique

Le taux d’occupation de la réanimation est en hausse avec deux nouvelles admissions. « La tendance est en augmentation au CHOG (8 hospitalisations ) et au CHK (7 hospitalisations) en baisse au CHC (5 hospitalisations)».
En clair, l’incidence régionale du virus « reste relativement élevée car supérieure au seuil de vigilance de 10/10 000 habitants. Les plus fragiles ne sont protégés que par l’action responsable de ceux qui les entourent. Se faire dépister, même sans symptôme, c’est l’occasion de se protéger et protéger ses proches.»  Le dépistage est pris en charge à 100% par l’Assurance maladie.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live