Coronavirus: tous les quartiers populaires de Cayenne touchés par le virus. La propagation est-elle hors de contrôle ?

coronavirus cayenne
Encore beaucoup de monde dans les rues de Cayenne
Encore beaucoup de monde dans les rues de Cayenne ©Jocelyne Helgoualch
Cayenne est désormais le plus grand Cluster de Guyane.
Le chef-lieu a enregistré une augmentation fulgurante des cas Covid-19 avec déjà plus de 400 cas déclarés. La propagation du coronavirus semble incontrôlable dans les quartiers défavorisés.

La Guyane est en stade 3 covid-19. Cayenne est la ville de Guyane la plus touchée par l'épidémie et le virus circule dans nombreux bidonvilles et quartiers pauvres du chef lieu.

Des services municipaux fermés mais la ville poursuit ses activités.

Cayenne sous Covid
Cayenne sous Covid ©Jocelyne Helgoualch

Les services techniques de la mairie sont fermés pour cause de cas de Covid-19 sur le site. La mairie de Cayenne fonctionne aussi en mode dégradé avec uniquement les services essentiels encore ouverts.
 

La vie économique et commerciale reste encore active dans le chef-lieu


Le port du masque n'est pas encore généralisé dans le centre ville de Cayenne mais de plus en plus de personnes l'ont adopté.
Les rues sont encore très fréquentées et le travail continue pour bon nombre d’habitants.
A la gare routière du Canal Laussat, un chauffeur de taxi collectif attend l'heure du départ. Il porte des gants et un masque et demande à tous ses passagers d'utiliser du gel hydroalcoolique avant de monter dans son véhicule. Mr Pita a dû réduire le nombre de places disponibles pour respecter les consignes de distanciation. Lui aussi est inquiet en circulant dans les quartiers de Cayenne mais il faut travailler, on n'a pas le choix, s'exclame Mr Pita

 
L'activité se poursuit à Cayenne
L'activité se poursuit à Cayenne ©Jocelyne Helgoualch

On prend des précautions, on a nos masques, nos gants. Avant, on arrivait à Arc-en-ciel. Maintenant, c'est interdit ! Dans le bus, il faut se laver les mains et avoir le masque. On a moins de monde mais il faut faire avec !


Le danger vient de l’augmentation des cas dans les quartiers défavorisés


La municipalité de Cayenne multiplie la distribution de masques.

Des opérations de porte à porte où des élus et des salariés de la municipalité distribuent à chaque famille un lot de masques lavables. Impossible de ne pas voir ou surtout entendre leur présence dans le quartier. Un véhicule municipal ouvre le cortège avec l’appui de la sono, diffusant le message de la maire de Cayenne exhortant la population à la plus grande vigilance. Les messages se font en français, en créole ou encore en portugais.
Extrait du message de Marie-Laure Phinéra-Horth :


C'est ensemble que nous vaincrons le coronavirus et je sais pouvoir compter sur vous pour gagner cette guerre sanitaire 

Des messages diffusés dans les quartiers
Des messages diffusés dans les quartiers ©Jocelyne Helgoualch

Sandra Trochimara, la 1ère adjointe au maire de Cayenne, sillonne avec l'équipe municipale les rues de la cité Capulo, rappelant les consignes

 
Des élus de Cayenne distribuent des masques
Des élus de Cayenne distribuent des masques ©Jocelyne Helgoualch

Nous nous déplaçons pour pouvoir distribuer des masques à la population, les informer, leur expliquer la nécessité de porter le masque, de se laver les mains, de respecter les distances et de ne pas se réunir parce que la situation est grave actuellement à Cayenne, plus que grave !


La promiscuité entre voisins semble encore de mise dans la cité Capulo comme dans tous les autres quartiers pauvres du chef-lieu. 
 
Distribution de masques cité Capulo
Distribution de masques cité Capulo ©Jocelyne Helgoualch

Ici, la rue c'est presque une dépendance de la maison. Pas de cour ni de jardin pour les enfants, et pas toujours d'eau courante dans les maisons. Encore beaucoup d'adolescents et d'adultes semblent totalement indifférents à la situation d'épidémie dans leur quartier.

Parmi un groupe de jeunes gens regroupés dans la rue, Giovens avoue continuer à voir ses amis et à faire la fête.


Je ne sais pas, on ne se protège pas, on fait la fête! On sait qu'il y a des cas à Cayenne et aussi dans le quartier.

 

Dans le même temps, les tests de dépistage se poursuivent

Médecins du monde cité Brutus à Cayenne
Médecins du monde cité Brutus à Cayenne ©Yves Robin

Plusieurs organismes comme Médecins Du Monde ont installé leurs tentes et leurs soignants au cœur des quartiers. 80 tests ont été réalisé ce mardi cité Brutus, les résultats sont attendus.
Un couvre-feu est instauré à Cayenne de 19h à 5h du matin en semaine.
Cayenne compte officiellement plus de 60 000 habitants.







 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live