Coupe du Monde 2018 : La France assure le service minimum contre le Pérou en s'imposant 1-0

football
Les Bleus qui exultent après le but de Kylian Mbappé devant le Pérou
Les Bleus qui exultent après le but de Kylian Mbappé devant le Pérou ©MAXPPP avec Franceinfo
L'Equipe de France a validé son billet pour la qualification en 8e de finale de la Coupe du Monde 2018 en s'imposant un but à zéro contre le Pérou ce jeudi 21 juin à Ekaterinbourg. Les Bleus caracolent en tête du Groupe C avec six points au compteur, devant le Danemark deuxième avec quatre points.
Ces Bleus là aiment se faire peur. C'était une équipe remaniée qui s'est présentée ce midi face au Pérou, avec notamment les titularisations d'Olivier Giroud et de Blaise Matuidi dans un tout "nouveau" 4-2-3-1, exit donc Corentin Tolisso et Ousmane Dembélé. L'Equipe de France a globalement dominé les débats en première période, avec l'apport de l'attaquant pivot Olivier Giroud qui, grâce à son jeu dos au but et son impact physique, a permis d'apporter plusieurs situations offensives dangereuses devant les buts péruviens. C'est d'ailleurs sur une franche occasion de but contrée de l'attaquant barbu de Chelsea que Kylian Mbappé a ouvert le score dans les buts vides à la 34ème minute (1-0). Les péruviens, qui ont eu beaucoup de difficultés à exister lors de cette première période, ont tout de même lancé un sérieux avertissement à l'Equipe de France par le biais de leur capitaine Paolo Guerrero, qui s'est heurté à un Hugo Lloris impeccable sur sa ligne pour sa 100e sélection en Bleu.

Une deuxième mi-temps poussive


Au retour des vestiaires, les péruviens sont revenus sur la pelouse avec des intentions bien plus offensives que lors de la première période. Le jeune milieu de terrain des Incas, Pedro Aquino Sánchez, a bien failli s'offrir l'un des plus beau but de ce Mondial russe à la 54ème minute de jeu après une lourde frappe de 30 mètres qui a finalement tapé le poteau avant de mourir dans les tribunes. Avertissement sans frais pour les hommes de Didier Deschamps après une belle frayeur. Le Pérou se montrait encore menaçant via une frappe de Advincula à la 68ème minute et une reprise de volée de Jefferson Farfan à la 74ème minute de jeu. Bien que les péruviens aient été un cran au dessus des Bleus dans le jeu tout au long de la deuxième mi-temps, cette domination restera stérile jusqu'au coup de sifflet final. La France valide donc son billet pour les 8e de finales avant même son troisième match de poule en prenant la tête du Groupe C avec six points devant le Danemark qui en cumule quatre après sont match nul ce matin contre l'Australie.
Le Top/Flop du match France - Pérou
TOP : N'Golo Kanté

Le milieu de terrain de Chelsea aura été impérial dans son secteur de jeu. Omniprésent à la récupération, il aura notamment permis aux Bleus de respirer tant son activité était importante. Sa lecture du jeu s'avère très souvent exacte. Toujours propre dans ses relances, il aura été plusieurs fois à l'origine des phases de conservation de balle de l'Equipe de France. Vous cherchez la définition du mot "inusable" dans le dictionnaire ? Et bien c'est un adjectif qui désigne ... N'Golo Kanté tout simplement.

FLOP : Antoine Griezmann

Si l'attaquant français a su se montrer dangereux en première mi-temps (10ème, 14ème et 16ème minutes), il a été le joueur offensif le moins en vue à l'issue de 90 minutes. Il aura vécu une deuxième partie de match assez morne et n'aura finalement bénéficié que de très peu de bons ballons pour se mettre en évidence... Dommage, "Antoine Premièrmitan".
Les Outre-mer en continu
Accéder au live