Covid-19 : "Evitons les morts évitables " disent les professeurs de médecine de l'Université de Guyane dans un nouvel appel à la vaccination

coronavirus
Vaccination à Awala-Yalimapo
Vaccination à Awala-Yalimapo ©Guyane la 1ère
Au début du mois de septembre, les professeurs de médecine de l'Université de Guyane avaient signé une tribune appelant la population à se vacciner. La situation de crise actuelle les oblige à renouveler leur appel dans un communiqué intitulé " Evitons les morts évitables ".

Ils sont enseignants, mais aussi chefs de service à l’hôpital ou directeurs de centres de recherche, ils recommandent officiellement à toute la population de se faire vacciner sans délai.

Le 09 septembre dernier, ils avaient déjà lancé cet appel. Aujourd’hui ils le réitèrent, au vu de la situation épidémique dramatique.

« 3 morts par Covid chaque jour en Guyane, 3 morts évitables par la vaccination » écrivent les 11 professeurs de médecine. Leur message est clair : on peut débattre de tout, mais pas des faits.

« La science a maintenant largement prouvé l’efficacité du vaccin utilisé en Guyane, sur le risque de décès et sa bonne tolérance »

Et ils enchainent par une condamnation des fausses rumeurs :

« Dans l’état actuel des choses, donner de fausses informations de type inefficacité ou dangerosité du vaccin est contraire à l’éthique de nombreuses professions.

Les 11 professeurs en appellent enfin aux organisations professionnelles, aux élus, aux syndicats, et aux associations, pour la mise en place d’un mayouri de la vaccination.

Le communiqué de professeurs de médecine de l'Université de Guyane à lire ICI