Covid-19 : l'épidémie est stabilisée mais le virus circule encore activement

coronavirus
Coronavirus Covid-19
©fernandozhiminaicela

Le Covid-19 circule encore fortement sur le territoire. Certes, depuis deux semaines les chiffres restent stables mais ils sont encore élevés. Le point épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France analyse l’épidémie.

Le Covid-19 circule encore  fortement sur le territoire. Certes depuis deux semaines, les chiffres restent stables mais ils sont encore élevés. Le point épidémiologique hebdomadaire de santé publique France analyse l’épidémie.

Un virus qui circule

tests antigéniques
©francetvinfo

Depuis le 24 mai, les chiffres de l’épidémie sont en baisse selon Santé publique France qui publie comme chaque semaine son point épidémiologique. Seulement le virus circule encore fortement comme le confirment les analystes, 1071 nouveaux cas durant cette période, 100 malades de moins que la semaine d’avant. "Du 24 au 30 mai, on observe une baisse limitée après une semaine de stabilisation ... Le taux d’incidence hebdomadaire reste cependant à un niveau élevé avec 369 cas pour 100 000 habitants." Le variant Gamma (brésilien) reste très majoritaire. Parmi les PCR criblés, 84% étaient brésiliens.

Plus de patients en réanimation

Au service réanimation du CHC
©Abel PARNASSE

Une baisse limitée également pour les hospitalisations conventionnelles : 85 hospitalisations contre 114. Les admissions en réanimation, elles, sont en progression. 19 admissions contre 16. Le nombre total de décès depuis mars 2020 s’élève à 121. Cinq décès en milieu hospitalier ont été enregistrés la semaine dernière.

Vaccination ouverte aux 12-15 ans

Illustration  vaccination
©Torstensimon de Pixabay

La vaccination progresse chez les plus fragiles 30% des 50 à 74 ans, ont reçu une première dose vaccinale et environ 25% sont désormais complètement vaccinés. Au 30 mai 2021, 22 827 personnes sont vaccinées soit 7,9% de la population totale. Dans l'hexagone, la moyenne est de 19%. Selon le bulletin " la vaccination des 50 ans et plus est importante car cette tranche d´âge a une probabilité plus forte de développer des formes graves de la Covid-19 ". Enfin à partir du 15 juin, la vaccination sera ouverte aux 12-15 ans. En Guyane, ils sont 20 000 à être concernés par cette nouvelle mesure.