Covid-19 : la 5e vague est déjà à nos portes

coronavirus
illustration Coronavirus Covid-19
©Gerd Altmann de Pixabay
834 cas déclarés positifs sur 3 783 tests réalisés, des chiffres record enregistrés durant le week-end. Une hausse brutale qui confirme l’arrivée d’une 5e vague de Covid-19. Le taux d’incidence atteint lui aussi des sommets vertigineux, 783 pour 100 000 habitants.

Les chiffres de ce lundi 3 janvier sont alarmants. Certes, il s'agit des données cumulées durant trois jours, mais les taux sont élevés. En 72h, 834 cas sont déclarés positifs sur 3 783 tests réalisés. Les indicateurs sont au rouge, 783 sur 100 000 habitants pour le taux d’incidence et 22,05% pour le taux de positivité.

Le nombre des hospitalisations traditionnelles est également en hausse avec 63 patients. En revanche, plus rassurant, les réanimations restent stables avec 5 personnes actuellement hospitalisées. Depuis le 4 mars, date du début officiel de l’épidémie, 339 décès sont enregistrés.  

Coronavirus-Guyane : 330 soignants du Centre hospitalier Andrée Rosemon vont être testés au Covid-19
Réalisation d'un test de dépistage

La 5e vague est à nos portes. Pas de répit. Ces trois dernières semaines, les nouveaux cas de Covid-19 explosent. Selon le dernier rapport de Santé publique France, cette tendance à la hausse concerne l’Ile de Cayenne, les Savanes et Littoral Ouest. Une augmentation plus modeste est également observée sur le Maroni. La dernière semaine de l’année a vu le nombre de cas s’aggraver avec plus de 2 100 personnes testées positives. C’est un record.

Selon la lettre de l’ARS, la Guyane, fin 2021 a battu par deux fois son record de contaminations au Covid-19. Le 30 décembre, 538 personnes ont été diagnostiquées positives (20 % de positivité) et le 31 décembre, nouveau record avec 618 nouveaux cas (23,5 % de positivité).

Les variants Delta et Omicron ont été repérés au criblage et au séquençage. Une vingtaine de cas suspects de Omicron étaient détectés la semaine dernière. La plupart n’ont pas voyagé suggérant un début de diffusion sur le territoire.

La 5e vague démarre brutalement. La vaccination, elle, ne décolle toujours pas : à peine 39,3 %.