Covid-19 : la situation sanitaire de la Guyane est stable depuis cinq semaines, selon Santé publique France

coronavirus
Régression covid omicron
©France Culture
Depuis les dernières semaines du mois de mars 2022, la Guyane connaît une situation sanitaire stable par rapport au Covid-19. Aucune explosion de cas depuis un long moment. En conséquence, la Préfecture de Guyane n'a pas annoncé de nouvelle mesure à l'issue de la dernière CIC du 28 avril 2022.

Les cellules interministérielles de crise ont toujours lieu, même si elles se raréfient. La dernière CIC s’est tenue le jeudi 28 avril dernier, à la Préfecture de Cayenne. Toutefois, aucune nouvelle mesure n’a été annoncée. C’est d’ailleurs le cas depuis plusieurs semaines. Et pour cause, selon l’Agence Régionale de Santé de Guyane et Santé publique France, la situation est stable depuis cinq semaines consécutives.

Une nouvelle réanimation et un décès

"Les indicateurs hospitaliers sont quant à eux stables depuis deux mois", indique également l’organisme sanitaire national. Et de poursuivre : "le nombre de nouvelles hospitalisations tous services confondus était en baisse par rapport à la semaine 15 (du 11 au 18 avril)". Seulement, un nouveau patient infecté par le Covid-19 a été admis en réanimation, un autre en est décédé au cours de la semaine du 18 au 24 avril 2022. "Le nombre de passages aux urgences était stable", ajoute Santé publique France.

La couverture vaccinale à 40,5 %

Notez que le variant le plus présent en Guyane reste Omicron, c’est d’ailleurs le seul. "100% des prélèvements criblés ou séquencés étaient des suspicions du variant Omicron. Celui-ci est majoritaire sur le territoire guyanais" depuis la dernière semaine de décembre 2021, indique-t-on. Enfin, en ce qui concerne la vaccination, son taux stagne toujours autant. A ce jour, 40,5 % de la population de 12 ans et plus a reçu une primovaccination complète à deux doses et 19,0 % la dose de rappel.