Covid-19 : le Comité Scientifique Territorial demande la levée des motifs impérieux

coronavirus
Conseil scientifique
©CTG

Nouvelle réunion du Comité Scientifique Territorial (CST). Le CST demande la levée des motifs impérieux et la libre circulation pour les Guyanais. La situation sanitaire reste préoccupante.

 

Nouvelle réunion du Comité Scientifique Territorial (CST). Le CST demande la levée des motifs impérieux et la libre circulation. La situation sanitaire reste préoccupante.

L'épidémie ne faiblit pas 

Les membres du CST étaient à nouveau réunis ce lundi 21 juin. Il s’agit pour les experts de faire un point sur l’évolution de l’épidémie et de des préconisations. Le constat est clair, l’épidémie ne faiblit pas. « 923 nouveaux cas contre 833 cas la semaine précédente (soit +11%), un taux de positivité identique de 12,2%, un taux d’incidence de 318 cas pour 100 000 habitants contre 287 la semaine précédente, Un R-effectif à 1,05 contre 0,90 la semaine précédente » . La tension hospitalière reste très élevée (taux d’occupation de 95%). Cette reprise de l’épidémie est constatée sur l’Ile de Cayenne, Kourou, Macouria et Saint-Laurent du Maroni.

Levée des motifs impérieux

Vaccins Covid

Autre point noir : la vaccination est encore insuffisante. Les scientifiques estiment que les mesures incitatives ne sont pas suffisantes. Les mesures de restriction notamment appliquées aux voyageurs guyanais qui se rendent vers l’Hexagone sont particulièrement sévères. En conséquence, le CST recommande « la suppression des motifs impérieux et des tests PCR à l’arrivée, ainsi que la libre circulation…le CST décide de saisir le Conseil Scientifique National afin de faire entendre ces recommandations ».