Covid-19 : le gouvernement présente un amendement au Sénat prévoyant le report des élections territoriales, si la situation sanitaire s'aggrave en Guyane

élections 2021
L'hémicycle du Sénat
©Blogs-senats.fr

Le gouvernement a présenté un amendement prévoyant le report des élections territoriales du 20 et 27 juin, en cas d'aggravation de l'épidémie. Un amendement voté au Sénat dans le cadre du projet de loi de gestion de la sortie de crise sanitaire.

L’amendement présenté par le gouvernement, se justifie par la situation sanitaire. Les élections territoriales ne pourront pas se dérouler les 20 et 27 juin si la circulation de la Covid-19 sur le territoire est aussi virulente. Le texte prévoit l’annulation du scrutin  « par un décret publié au plus tard le 12 juin si l’évolution de la situation sanitaire locale ne permet pas sa tenue  » Ce décret sera publié après un avis circonstancié du Comité de scientifiques sur « l’état de l’épidémie de Covid-19 en Guyane et sur les risques sanitaires attachés à la tenue du scrutin, et après information de l’Assemblée nationale et du Sénat ».

Report prévu au plus tard en octobre 2021

Elections municipales

En outre l’amendement annonce que « le renouvellement général est organisé au plus tard en octobre 2021, par un décret pris au moins six semaines avant l’élection. Evidemment, les mandats actuels des conseillers de l’assemblée seront prolongés jusqu’au renouvellement général. En cas de report, l’amendement prévoit également « le maintien des candidatures déjà enregistrées pour le scrutin de juin et la possibilité de nouvelles candidatures ».