Covid-19 : le pass sanitaire, le cauchemar des professionnels de loisirs

coronavirus
Pass sanitaire
Le pass sanitaire européen ©MATHIEU THOMASSET / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
En Guyane, l’inquiétude des professionnels avec la mise en place du pass sanitaire. Certains commerces de loisirs viennent tout juste de rouvrir. Compte tenu de la faiblesse du taux de vaccination, cette nouvelle mesure est mal accueillie.

Le pass sanitaire est rentré en vigueur dans toute la France. Il est obligatoire pour les «lieux de loisirs et de culture» de plus de 50 personnes. Il s’agit notamment des cinémas, théâtres, salles de concerts, de sport ou encore les piscines, ou les  bibliothèques, il ne concerne que les personnes de plus de 18 ans pour le moment. 

En Guyane, c’est l’inquiétude pour ces professionnels. Certains viennent tout juste de rouvrir, très peu de Guyanais sont vaccinés et cette nouvelle mesure est plutôt de mauvaise augure, pour les jours qui viennent. Au cinéma Agora, par exemple, ils étaient nombreux ce 21 juillet. Parmi eux : Joëlle. Joêlle et ses enfants faisaient partie des premiers clients. Comme les autres adultes, elle a son pass sanitaire. Le sésame est désormais indispensable pour accéder aux salles. Il doit être présenté sur papier ou sur téléphone. Pour  Joëlle, c'est une mesure salutaire. Après une longue attente en raison du confinement, c'est un jour particulier...

Je suis ravie, c'est la première fois que j'amène mon fils au cinéma. 

 
Le pass sanitaire au cinéma

réouverture cinémas Guyane
Les cinémas de Guyane peuvent de nouveau accueillir du public depuis ce samedi 19 septembre ©Antoine Defives

Depuis sa réouverture mercredi dernier, la plupart des séances affiche complet mais avec ces nouvelles obligations,  pour ce premier jour, la fréquentation déjà, est en baisse. En Guyane seulement 17% des plus de 12 ans ont un shéma vaccinal complet. Pour les autres il faut s’organiser, c'est compliqué pour des loisirs.

Nous avons les test négatifs et la vaccination qui peuvent être présentés. C'est extrêmement lourd pour nous à gérer, mais nous ne pouvons pas faire autrement.

Gina Laro, assistante d’exploitation du cinéma Agora

 

Le zoo sur le fil

Zoo de Guyane
©Myriam Boicoulin

Le zoo de Guyane a retrouvé ses visiteurs depuis sa réouverture, jusqu’à 250, parfois. Mais voilà, pas question pour certains de pass sanitaire. Jusqu’au 1er août, il y a une tolérance. Le zoo mettra en place une jauge : 50 personnes avec ou sans pass dans le parc, au-delà ce ne sera plus possible.

Très honnêtement je suis très inquiet. Il y a des emplois en jeu, une activité même en jeu. Nous gérons des animaux. Si nous avons une chute considérable du chiffre d'affaire, on ne s'en sortira pas.   

 André Chaumet directeur du zoo de Guyane

 

Des jauges mises en place

Piscine

Les infrastructures sportives n’échappent pas non plus à l’obligation. Comme le centre aquatique à Cayenne, la mairie a fait le choix d’une jauge pour ne pénaliser personne.

Nous devrions adapter notre jauge pour que tous les administrés puissent avoir accès à nos installations. 

Thierry De Neef, directeur adjoint des sports à la mairie de Cayenne

Le passe sanitaire sera étendu à partir du 1er août. Les moins de 18 ans ont eux un sursis, au moins jusqu’au 30 août prochain

►Le reportage de Catherine Boutet et Seefiann Deie :

Pass sanitaire : quelles nouvelles mesures en Guyane ?