Covid-19 : une nouvelle cargaison d'oxygène en provenance de Guyane acheminée aux Antilles

coronavirus
Embarquement au port du Dégrad des Cannes  d'une cargaison d'oxygène à destination des Antilles
Embarquement au port du Dégrad des Cannes d'une cargaison d'oxygène à destination des Antilles ©Franck Fernandes
Confrontées à des pénuries d’oxygène médicale, la Martinique et la Guadeloupe attendent une autre cargaison en provenance de Guyane. Le Dumont D’Urville, un vaisseau de transport de fret des Forces Armés Antilles Guyane déployé dans le cadre de l’opération résilience assure le transport.

Confronté à des pénuries d’oxygène médicale, la Martinique et la Guadeloupe comptent sur cette nouvelle cargaison pour oxygéner les patients en .réanimation. La 4ème vague de Covid-19 sévit sur place, les besoins en ce précieux gaz sont importants. C’est la 2ème  cargaison d’oxygène liquide à quitter la Guyane, direction les Antilles. Quatre tanks ont été chargés ce mardi après-midi dans le Dumont D’Urville, un vaisseau de transport de fret des Forces Armés Antilles Guyane déployé dans le cadre de l’opération résilience. 

Chargement de 136 tonnes d'oxygène liquide

En l’espace de deux semaines, c’est déjà la seconde rotation opérée par le Dumont D’Urville entre la Guyane et la Martinique. A quai, le bâtiment de soutien et d’assistance Outre-Mer charge à son bord les quatre tanks d’oxygène médicale de 34 tonnes chacun. Acheminée à Fort de France d’ici 3 ou 4 jours, cette précieuse cargaison sera remise aux autorités sanitaires.

Cette mission rentre dans le cadre de L'opération Résilience, une opération militaire menée par l'Armée française depuis mars 2020 pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Il y a actuellement 106 personnes en réanimation en Martinique. 86 en Guadeloupe. Les services hospitaliers sont toujours sous tension et devraient le rester dans les prochaines semaines.

Le bâtiment Dumont D’Urville opère une nouvelle rotation pour transporter aux Antilles des tankers d'oxygène fourni par l'usine de Guyane