Delhan Da Costa Lima, jeune prodige du football international en vacances en Guyane

portraits de sportifs
Delhan Da Costa Lima entouré de ses parents
Delhan Da Costa Lima entouré de ses parents ©Clotilde Séraphins George
Le jeune prodige du football international, Delhan Da Costa Lima, le garçon de 12 ans est en vacances en Guyane en ce moment avec ses parents.

Pour Delhan Da Costa Lima c’est la 3e visite au pays de ses parents et il s’y sent bien. Delhan est une pièce maîtresse de son équipe au PSG où il entame sa 2e saison, il rêve d’y faire une grande carrière et il cumule les atouts en ce sens.

Delhan Da Costa Lima à Rémire-Montjoly au mois d'août 2021
Delhan Da Costa Lima en vacances en Guyane ©Clotilde Séraphins George

Un garçon de 12 ans formaté pour le football

Il mesure 1,56m, chausse du 42 et a déjà tout d’un grand champion de football. Delhan Da Costa Lima a 12 ans et entame sa 2e saison au PSG son club de cœur. Sa mère est Brésilienne, son père, Guyanais d’origine brésilienne. Tous deux ont vécu en Guyane, ont leur maison cité Arc-en-ciel à Rémire mais quittent la Guyane pour des raisons de santé en 2006.

Delhan est un miracle, sa venue déjoue les pronostics des médecins. Tout le prédit à un avenir footbalistique. Ses parents s’en amusent : déjà dans le ventre de sa mère, il shootait le ballon.

Né à Thonon-les-bains en Haute-Savoie, Delhan sait à peine marcher à 9 mois qu’il a déjà un ballon aux pieds, à 5 ans, il joue au foot avec ses parents. Egalement passionné de karting, il lui préfère, finalement, le ballon rond.

En formation depuis l'âge de 8 ans

A 8 ans, il entre au centre de formation du Paris Saint Germain où il reste 2 ans et intègre Houilles, un club amateur avec lequel il remporte de nombreux trophées.

Delhan est grandement courtisé et le PSG parvient à s’en emparer.

Avant-centre de son équipe, il joue à tous les postes ou presque : attaquant droite, gauche, milieu offensif et défensif.

Delhan mène de front l’école où il est parmi les premiers en plus d’être délégué de classe et les entraînements, quatre fois par semaine, six heures de pratique sportive hebdomadaire.

Il a déjà des contrats avec de grandes marques, c’est le seul à avoir des crampons sur mesure, nombreux sont ceux qui veulent prendre la pause à ses côtés, il est suivi sur les réseaux sociaux… Mais ses parents veillent sur leur progéniture. On garde la tête froide et les pieds sur terre, c’est on ne peut plus important pour jouer au foot et y construire une carrière.