guyane
info locale

Deux classes de proximité inaugurées à Apatou

éducation
Inauguration de deux classes de proximité à Apatou
Inauguration de deux classes de proximité à Apatou ©Eric Léon
Le recteur de Guyane s'est rendu ce matin dans la commune d'Apatou, pour inaugurer les deux premières classes de proximité. Un dispositif qui entre dans le cadre de l'école de la confiance issu du projet académique de Guyane. 
 
Ces deux classes permettront de rapprocher l'école des familles vivant dans les campoes. La commune d’Apatou est la première à bénéficier de ce dispositif.
Déborah et Wanita sont heureuses, elles sont venues assister à l’ouverture officielle d’une classe de proximité dans leur village à Patience, située à une dizaine de kilomètres du bourg d’Apatou.
Anita, mère de famille :

"C’est un soulagement pour nous que nos enfants soient scolarisés ici. Le déplacement était difficile car on prenait la pirogue tous les jours à 5h00 du matin. Donc, pour nous les mères, c’est une bonne chose que l’école soit enfin ici. Le maire nous a bien aidés parce que la classe appartient aux villageois et c’est une bonne chose."


Une autre classe plus loin 

A une quinzaine de kilomètres du bourg d’Apatou, une autre classe de proximité a été ouverte, cette fois-ci dans le village d’Analoendo.
La commune d’Apatou exprime sa satisfaction de voir aboutir la réalisation de ces carbets implantés dans les villages éloignés du bourg. Au total, 30 élèves seront scolarisés dans ces carbets.
Ce dispositif qui entre dans le cadre de l’école de la confiance est ouvert à toutes les communes isolées de Guyane. Le rectorat s’engage à accompagner les mairies qui mettront à disposition les classes de proximité.
Alain Ayong le Kama recteur de Guyane

"Toutes les  mairies construisent des carbets et nous nous mettons à disposition des enseignants.La commune d'Apatou a investi. Nous avons deux écoles de proximité. Cela permet la socialisation, l'acquisition des fondamentaux et la pratique de la langue." 


La construction des deux classes de proximité s’élève à 750 000 €, un financement rendu possible avec la participation de la Collectivité Territoriale de Guyane, l’Etat et la commune d’Apatou.

 
Publicité