Diminution de la ponte des tortues à Awala-Yalimapo

environnement
Tortue luth
Tortue luth ©DR
Un jeune homme a été condamné à deux mois de prison avec sursis pour le pillage d’un nid de tortue luth sur la plage de Kourou. L’homme avait été attrapé avec 58 œufs de cette espèce protégée. Un phénomène de plus en plus répandu qui inquiète autorités et chercheurs.
Tortues luth et tortues vertes viennent pondre en moyenne quatre fois par saison sur les plages de Guyane. La loi interdit la consommation et le commerce de leurs oeufs. Pourtant, il existe un véritable marché parallèle où ces œufs se revendent près de deux euros l’unité. Pour empêcher le pillage des nids, la surveillance est renforcée sur les plages de Guyane. Les chercheurs du CNRS  parcourent, notamment, la plage de Yalimapo toutes les nuits. Ils ont constaté une diminution de la venue des tortues luth et tortues vertes ces dernières années. Un phénomène inquiétant dû notamment au banc de vase, qui agit comme une barrière naturelle.

Le reportage d'Alice Lauréat et Yves Robin
©guyane

Les Outre-mer en continu
Accéder au live