REVOIR. Emmanuel Macron en Guyane : une deuxième journée au cœur du secteur spatial

Emmanuel Macron entouré du président du CNES (Philippe Batiste), de celui d´arianespace (Stéphane Israel) et du maire de Kourou (François Ringuet)
Deuxième jour en Guyane pour Emmanuel Macron. Le président de la République repart ce 26 mars, à la mi-journée. Ce mardi, il s'est rendu au Centre Spatial Guyanais avant de prendre l'avion pour Bélem, au Brésil. Revivez cette journée.

Les premières 24 heures du chef de l’Etat en Guyane ont été consacrées à la pêche, à l’agriculture et à l’orpaillage illégal. Le président a aussi rencontré des élus lors d'un dîner républicain.

Ce 26 mars, rendez-vous au Centre Spatial Guyanais pour Emmanuel Macron. Il a découvert le centre de lancement de la fusée Ariane 6, rencontré les chefs d’entreprise qui travaillent avec le CSG, mais aussi visité le navire Canopée, qui transporte les éléments du lanceur Ariane 6.

À 13h, le président et sa délégation doit quitter la Guyane pour Belém, la capitale du Para qui doit accueillir la COP30 en 2025. Ils sont attendus par le président du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva.

  • Avatar
    Avatar
    Guyane la 1ère
    Il y a 0 sec
    👋🏽  Merci à tous de nous avoir suivi. C'est la fin de notre live minute par minute. Rendez-vous à 18h en radio et sur le web pour un entretien avec Emmanuel Macron, à 19h en télévision. Le président de la République répondra aux questions de notre journaliste Jessy Xavier, mais aussi de Pierre Rossovich (France Guyane) et Arnaud Behary Laul Sirder (Radio Péyi).
    editor-image
    (Crédit photo : Mario Innocent)
  • Avatar
    Avatar
    Guyane la 1ère
    Il y a 0 sec
    "Pour l'activité spatiale, c'est une fois de plus l'occasion de nous projeter dans l'avenir et de constater qu'il y a une volonté politique, en France et en Europe, que le secteur spatial perdure à Kourou et en Guyane. Je suis très content de voir que l'espace et la Guyane vont continuer à vivre ensemble encore très longtemps et qu'il y a beaucoup de projets" , conclut Thierry Vallée
  • Avatar
    Avatar
    Guyane la 1ère
    Il y a 0 sec
    Notre édition spéciale touche à sa fin. Le chef de l'État se dirige désormais vers le plateau extérieur, où se tiendra un entretien avec trois journalistes guyanais.
  • Avatar
    Avatar
    Guyane la 1ère
    Il y a 0 sec
    Le président est actuellement en train de visiter le navire Canopée, le tout premier navire industriel hybride, à la fois vélique et thermique. Il fait 121 m de longueur pour 22 m de largeur.
    editor-image
  • Avatar
    Avatar
    Guyane la 1ère
    Il y a 0 sec
    Pour rappel, un congrès pour compléter le document d'orientation pour une évolution statutaire de la Guyane avait eu lieu le 2 décembre 2023.
    🔗 L'article est à lire ici pour en savoir plus ⤵️

    Un congrès pour compléter le document d'orientation pour une évolution statutaire de la Guyane

  • Avatar
    Avatar
    Guyane la 1ère
    Il y a 0 sec
    "Il y a une position commune des élus sur cette question de l'évolution statutaire. Il faut qu'il y ait un consensus pour donner du sens et qu'il y ait du poids. A ce jour, on est un peu perdu à la fois sur le contenu et le schéma tactique à adapter" commente Jean-Etienne Antoinette, ancien sénateur de Guyane et ancien maire de Kourou.
  • Avatar
    Avatar
    Guyane la 1ère
    Il y a 0 sec
    Michel-Ange Jérémie, président de l'association des maires de Guyane : "il y a plusieurs moyens de développer la Guyane. Il n'y a pas que le spatial. Il y a le secteur minier, la pêche, l'agriculture... Ces ressources sont exploitées de manière illégale. Nous avons les moyens de nous développer et d'être autonomes. Parallèlement nous avons 53 % de la population qui vit en-dessous du seuil de pauvreté, un chômage endémique, des phénomènes de violence qui ne cessent d'augmenter. On ne peut pas avoir un département très riche et avoir une telle pauvreté qui sévit".
  • Avatar
    Avatar
    Guyane la 1ère
    Il y a 0 sec
    Dans la suite de son programme, Emmanuel Macron doit s'entretenir avec les membres de l'UEBS, soit l'Union des Employeurs de la Base Spatiale. Elle compte les 43 sociétés qui travaillent avec le CNES.
  • Avatar
    Avatar
    Guyane la 1ère
    Il y a 0 sec
    Selon Thierry Vallée sous-directeur protection au CSG et ancien responsable des travaux sur le pas de tir ELA 6 et ancien DDO : "Emmanuel Macron est informé de ce qu'il se passe au CSG".
    Thierry Vallée a évoqué le programme Galileo de géolocalisation, concurrent de GPS, "lancé depuis Kourou depuis 2012. La première génération de satellites Galileo est en train d'arriver en fin de vie. La deuxième génération qui va être plus puissante et pertinente est en train d'être préparée pour qu'à partir de 2026, on puisse les lancer avec Ariane 6. Nous avons besoin d'Ariane 6 qui est plus puissant et moins cher".
  • Avatar
    Avatar
    Guyane la 1ère
    Il y a 0 sec
    🎁 Des cadeaux ont été remis au président de la République au CSG. Il s'agit d'une cravate et d'un tableau de l'artiste guyanais Antoine Dingiou.
    editor-image
    editor-image
    (Crédit photo : Jean-Gilles Assard)