Elections territoriales 2021 : ce qu’il faut savoir

élections 2021
Elections territoriales 2021 : les résultats des Savanes
©Isabel LEROUGE

Ce dimanche, les électeurs ont rendez-vous avec l’histoire. Ils doivent choisir les 55 conseillers appelés durant sept ans à siéger à la collectivité territoriale de Guyane. Le premier tour a été marqué par une forte abstention : plus de 65 %

Ce dimanche 27 juin, les électeurs ont rendez-vous avec l’histoire. Ils doivent choisir les 55 conseillers appelés durant sept ans à siéger à la collectivité territoriale de Guyane. Le premier tour a été marqué par une forte abstention. 

  • Deux listes se présentent : celle conduite par le président sortant Rodolphe Alexandre  "Unis et engagés pour notre territoire" et "Guyane kontré pour avancer sans limite". celle menée par Gabriel Serville. Ils sont 101 818 électeurs inscrits en Guyane répartis dans 133 bureaux de vote situés dans huit sections. Les bureaux de vote sont ouverts de 8h à 18h.
  • Le port du masque est obligatoire. Pas plus de trois électeurs en même temps. Ils doivent suivre un parcours balisé par un marquage au sol. La distance de sécurité est d’au moins 1m50. Le lavage des mains est toujours exigé. Les isoloirs, les urnes, tables et chaises seront souvent désinfectés.
  • Les horaires de couvre-feu passent du samedi 19h au dimanche matin 5h, et du dimanche 20h au lundi matin 5h. Il faut tout de même se munir d’une attestation «hors couvre-feu» à télécharger sur le site de la préfecture.
  • Selon le code électoral, les demandes de procuration peuvent être déposées jusqu’au jour du scrutin inclus. En ligne : un formulaire est disponible sur le site maprocuration.gouv.fr puis se rendre au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche qui enregistrera la procuration, ou par la voie classique : au commissariat ou la gendarmerie la plus proche. Le formulaire doit être rempli sur place. La validation sera effectuée par l’autorité habilitée.

Les sièges 

Le drapeau de l'Europe flotte à l'entrée de l'hôtel de la CTG
©CL

Une fois les élections terminées, chaque liste obtient un certain nombre de sièges en fonction de son résultat dans les huit sections. Il s’agit d’un scrutin de liste à la proportionnelle à la plus forte moyenne à deux tours.

  • Haut Maroni (Maripasoula, Papaichton, Grand-Santi et Apatou) : 7 sièges 
  • Saint-Laurent : 9 sièges 
  • Basse Mana (Mana et Awala Yalimapo) : 3 sièges
  • Savanes (Iracoubo, Sinnamary, Kourou, Saint-Elie) : 8 élus
  • La Grande couronne ( Macouria, Montsinéry-Tonnégrande, Roura) : 6 sièges
  • Cayenne : 16 sièges 
  • La Petite Couronne ( Matoury, Rémire-Montjoly) : 11 sièges 
  • L’Oyapock (Régina, Saint Georges, Camopi et Ouanary) : 3 élus