Elections territoriales : comment seront élus les 55 conseillers territoriaux les 20 et 27 juin ?

élections 2021
Carte d'électeur
©DR

Le gouvernement a annoncé le maintien des élections territoriales du 20 et 27 juin. Les conseillers territoriaux sont élus pour 6 ans et sont rééligibles. Exceptionnellement le mandat des conseillers élus cette année, prendra fin en 2028.

Le gouvernement a annoncé le maintien des élections territoriales du 20 et 27 juin. Les conseillers territoriaux sont élus pour 6 ans et sont rééligibles. Exceptionnellement le mandat des conseillers élus cette année, prendra fin en 2028.

Huit sections 

Prévues en mars dernier, les élections territoriales ont été reportées les 20 et 27 juin en raison des risques sanitaires liés à l'épidémie de covid-19. Les mandats en cours sont prolongés. En conséquence, les nouveaux conseillers seront élus jusqu’en mars 2028. En Guyane, les électeurs sont appelés à voter pour les élections territoriales puisque cette région a le statut de collectivité unique. Une seule instance cumule les compétences de la région et celle du département. La Guyane est une circonscription composée de huit sections. Les 55 sièges à pourvoir ont été répartis entre chacune des huit sections en fonction de la population recensée. Chaque liste est composée de huit sections et comprend un nombre de candidats égal au nombre de sièges dans chaque section augmenté de deux.

Proportionnelle à deux tours

Elections - urne
©Guyane la 1ère

Le scrutin est de type proportionnel à deux tours, comme pour les élections régionales. L’élection est acquise au premier tour si une liste recueille la majorité absolue des suffrages exprimés. Dans le cas contraire, il est procédé à un second tour. Pour qu’une liste puisse se présenter, elle doit avoir obtenu au premier tour un nombre de voix au moins de 10 % du nombre des suffrages exprimés. Si aucune liste n’obtient ce score ou si une seule liste l’obtient, les deux listes arrivées en tête peuvent se présenter au second tour. La composition de ces listes peut être modifiée par fusion de listes. Les candidats doivent avoir obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés.