Elections territoriales : la liste Alexandre joue la carte des maires  

élections 2021
Rodolphe Alexandre
Rodolphe Alexandre

Le président sortant de la CTG, Rodolphe Alexandre, mène une liste d’ouverture soutenue par Guyane Rassemblement. Intitulée « Unis et engagés pour notre territoire », elle compte neuf maires, dont cinq sont têtes de section. 

Visiblement, Rodolphe Alexandre veut profiter de la dynamique des municipales de 2020, qui avaient vu la victoire de nombreux candidats encartés dans le parti de l’exécutif territorial ou soutenus par ce dernier. Pas moins de neuf maires sont présents sur sa liste, quasiment tous en position éligibles.  

Cinq maires 

Sur les huit sections, cinq sont menées par des exécutifs municipaux, dont quatre sont aussi élus à la CTG. Pierre Desert, maire de Régina et doyen de la politique guyanaise, est tête de section sur l’Oyapock, Jean-Claude Labrador, maire de Roura, est chef de file dans la Grande Couronne (Macouria, Montsinnéry-Tonnégrande, Roura), Claude Plenet, premier magistrat à Rémire-Montjoly, pilote la section Petite Couronne (Matoury et Rémire-Montjoly), François Ringuet, maire de Kourou, est tête de section dans les Savanes et Albéric Benth, maire de Mana, rejoint Rodolphe Alexandre en tant que numéro un dans la Basse Mana. Michel-Ange Jeremie, maire de Sinnamary et Céline Regis, première magistrate d’Iracoubo, sont respectivement troisième et quatrième dans la section Savanes. Sur le Haut Maroni, Denis Galimot, premier adjoint à Apatou, est tête de section, Félix Dada, maire de Grand Santi est en troisième position, et Marie-Hélène Charles, maire de Saül, sixième. 

De nouveaux venus

La liste Alexandre a rallié deux élus d’opposition à la CTG : Katia Bechet et Nelly Desmangles, deux conseillères territoriales élus dans le groupe « Guyane Audacieuse » d’Alain Tien Liong, qui ne se représente pas. Par ailleurs, le président de la CTG a rallié Steve Blacodon (cinquième sur la petite couronne), candidat défait au 2ème tour face à Marie-Laure Phinéra-Horth aux sénatoriales de septembre dernier. Stéphane Lambert, ancien président du MEDEF et vice président de la Chambre des métiers et de l’artisanat, figure en septième position sur la petite couronne. A noter le ralliement de deux élus municipaux de la majorité municipale de la ville de Cayenne : Alex Alexandre et Farah Khan, respectivement quatrième et cinquième à Cayenne, où Rodolphe Alexandre est tête de section. 

Une liste renouvelée

A Saint Laurent, la section est menée par Crépin Kezza, médecin urgentiste et entraîneur du COSMA Basket, suivi de Catherine Léo, conseillère territoriale sortant dans la majorité à la CTG. Sur trente-trois conseillers sortants de la majorité, plus de la moitié ne se représentent pas : c’est le cas notamment d’Hélène Sirder, Denis Burlo, Rolande Chalco-Lefai, Mécène Fotune, Roger-Michel Loupec, Jocelyn Ho Tin Noé, Alex Madeleine, ou encore Diana Joje-Pansa. En revanche, Isabelle Patient, Audrey Marie, et Boris Chong-Sit, entre autres, sont toujours dans la course.  

Ici la liste "Unis et engagés pour notre territoire"

Ici le programme de la liste "Unis et engagés pour notre territoire"

Pour rappel voici les noms des trois autres candidats en lice :
  
Jean-Paul Fereira Liste  « Guyane » 
Gabriel Serville « Guyane Kontré pour avancer »  
Jessi Américain « Changer d'air »