Elections Territoriales : les règles du scrutin

élections 2021
Entrée de la CTG à Suzini
©CTG

Derniers jours de campagne pour les 4 listes candidates à la Collectivité Territoriale de Guyane. Le premier tour de scrutin est prévu dimanche, dans toute la Guyane. C'est la 2e fois que les citoyens élisent les conseillers de la collectivité majeure et ce vote obéit à des règles précises.

L'originalité de ce vote pour la mise en place de la collectivité de Guyane, c’est le système des sections. Il garantit que chaque partie de la Guyane aura des élus à la CTG.

Un scrutin de liste à la proportionnelle

Une fois les élections terminées, chaque liste obtient un certain nombre de sièges en fonction de son résultat. Il s’agit d’un scrutin de liste à la proportionnelle à la plus forte moyenne à deux tours.
Une première règle qui n'a rien de nouveau : si au premier tour, une liste recueille la majorité des voix au moins 50 % des suffrages exprimés plus une voix, elle est déclarée gagnante. Si personne n’a la majorité, alors place à un second tour. Et peuvent aller au deuxième tour, c'est-à-dire se maintenir, toutes les listes qui obtiennent au moins 10 % des suffrages exprimés.
Si une liste obtient au moins 5 % des suffrages exprimés, alors elle peut fusionner avec une autre liste. C'est-à-dire placer quelques candidats d’une liste sur une autre qui est qualifiée au 2ème tour

Une région divisée en huit sections

Chaque liste est divisée en huit sections pour représenter tous les électeurs.

Pour le Haut Maroni qui regroupe les communes de Maripasoula, Papaichton, Grand Santi et Apatou : 7 sièges d’élus à la CTG pour le Haut Maroni

Plus bas sur le fleuve : 9 sièges sont réservés à la CTG pour la section de Saint-Laurent. Et 3 sièges pour la Basse Mana, Mana et Awala Yalimapo.

Les communes d'Iracoubo, Sinnamary, Kourou, Saint-Elie ont 8 élus à la CTG pour la zone des Savanes

Dans le prolongement, 6 sièges pour la Grande couronne où se retrouvent les communes de Macouria, Montsinéry-Tonnégrande, Roura.

Cayenne est la section dotée du plus grand nombre d'élus : 12 élus.

La Petite Couronne composée de Matoury, Rémire-Montjoly est doté de 11 sièges 

Enfin, l’Oyapock aura 3 élus dans la future CTG pour représenter Régina, Saint Georges, Camopi et Ouanary

Une prime majoritaire pour la liste gagnante

La liste qui l’emporte recueille une prime majoritaire de 11 sièges répartis section par section. Restent ensuite 44 sièges d’élus qui seront répartis entre les 4 listes.
Cela est établi par un calcul dans chaque section au prorata des voix, c'est-à-dire à la proportionnelle.
S’il reste 1 siège à répartir, cela se fait conformément à la règle de la plus forte moyenne de voix par section électorale.

Un calcul qui favorise la liste arrivée en tête.