Elections territoriales : un protocole sanitaire strict à appliquer dans les bureaux de vote

élections 2021
Le bureaux de vote de Matoury
Le bureaux centralisateur de Matoury à l'hôtel de ville ©Océlia Cartesse

Comme pour les municipales l'an dernier, ces élections territoriales sont soumises à un protocole sanitaire strict avec la crise du Covid 19. Dans les huit sections de Guyane, les mairies en charge de l'organisation du scrutin devront notamment faire respecter des mesures de distanciation.

Comme pour les municipales l'an dernier, ces élections territoriales sont soumises à un protocole sanitaire strict avec la crise du Covid 19. Dans les huit sections de Guyane, les mairies en charge de l'organisation du scrutin devront notamment faire respecter des mesures de distanciation.

119 640 masques à destination des électeurs, 14 000 masques pour les membres des bureaux de vote, 1463 visières, 620 litres de gel hydroalcoolique seront remis aux communes par les services de l’Etat. Chaque bureau de vote devra suivre le protocole sanitaire mis en place. C’est une circulaire du ministère de l’Intérieur datant du  28 avril qui détaille ce protocole sanitaire pour les scrutins du 20 et 27 juin prochain.

  • A l’intérieur des bureaux de vote, pas plus de trois électeurs. Ils devront suivre un parcours balisé par un marquage au sol afin de respecter une distance de sécurité d'au moins 1m50 avec des entrées et des sorties distinctes. L’utilisation des parois est aussi préconisée pour séparer les membres du bureau de vote et les électeurs.
  • Le port du masque reste obligatoire. Pour s’assurer de l’identité du votant les membres du bureau de vote pourront demander brièvement le retrait du masque. En cas de refus l'électeur ne pourra pas voter.
  • Le lavage des mains est toujours demandé.
  • Dans la continuité, les isoloirs, les urnes, tables et chaises devront être fréquemment nettoyés sans perturber le bon déroulement du vote.

Un défi logistique mais également humain. Le conseil scientifique, recommande de solliciter en priorité des personnes vaccinées ou immunisées pour tenir des bureaux de vote. Une autre possibilité est le vote par correspondance. Avec la crise sanitaire une même personne peut désormais endosser deux procurations.

Retrouvez la version vidéo : 

Elections : les critères sanitaires du scrutin.