guyane
info locale

Elèves et enseignants en grève au lycée Félix Eboué

éducation
Mobilisation des élèves de classe préparatoire devant le lycée Félix Eboué 1er octobre 19
Mobilisation des élèves de classe préparatoire devant le lycée Félix Eboué ©Yves Robin
Depuis ce matin, le lycée Félix Eboué est bloqué. Élèves et enseignants manifestent et réclament du Rectorat des mesures immédiates pour rétablir un bon fonctionnement au sein de l'établissement.
L'appel à la mobilisation a été lancé la veille par les syndicats SNES-FSU et SUd éducation et il a été entendu. Ce matin dès 7h, le lycée Félix Eboué était bloqué. Personne ne pouvant entrer ou sortir.


Des conditions de fonctionnement très dégradées

Depuis la rentrée élèves et enseignants s'alarment d'une situation préjudiciable à la réussite des lycéens. Dans leur communiqué, les syndicats dénoncent :
- Une absence de vision pour l'établissement alors que les résultats du baccalauréat sont devenus alarmants.
- Une gestion absurde souvent contraire à la réglementation qui conduit à une dégradation de l'offre d'enseignement.
- Un mépris des personnels.
- Des dysfonctionnements répétés des instances démocratiques
Une situation qui existe depuis 4 ans déjà et pour laquelle, enseignants, élèves et parents sont déjà montés de multiples fois au créneau et notamment en début d'année.


Les élèves décidés à obtenir des réponses immédiates

Rassemblés devant les grilles du lycée, les élèves dénoncent des emplois du temps inadaptés, des heures essentielles supprimées, du matériel manquant pour les BTS. A cela s'ajoute un problème de bourses non versées mettant les récipiendaires en situation de précarité et aussi des classes surchargées de 30 élèves ne permettant pas l'accompagnement personnalisé. La liste de leurs revendications est longue. 
Pour les élèves de la classe préparatoire aux grandes écoles(CPGE), l'insatisfaction ne fait qu'augmenter. Leurs conditions d'études sont dégradées. Les problèmes d'organisation perdurent et sont préjudiciables à la réussite. Ils mettent aussi en exergue, plus globalement, le manque de continuité pédagogique avec des problèmes de choix de langues et la suppression de matières à option. Certains élèves qui s'étaient inscrits en CPGE ne figurent finalement pas sur la liste.
Les jeunes grévistes resteront mobilisés jusqu'à l'obtention de réponses satisfaisantes.
Les élèves du lycée Félix Eboué en colère contre la direction sont en grève ainsi que la communauté enseignante. Les parents sont inquiets et soutiennent le mouvement
Publicité