Amapa : Oiapoque, ville frontière avec la Guyane dispose désormais de son usine à oxygène

brésil amapa
Usine à Oxygène à Oiapoque
©Diaro do Amapa

Le démarrage de l'usine à oxygène installée à l'hôpital d'Oiapoque, la ville frontière avec la Guyane est prévu ce samedi. Un outil essentiel dans la lutte contre la pandémie coronavirus.

Une usine à oxygène opérationnelle aujourd'hui à Oiapoque, c'est une bonne nouvelle pour la population de la ville frontière particulièrement isolée des centres de soins de Macapa, la capitale de l'Amapa.
C'est au mois de mars que le sénateur Davi Alcolumbre avait obtenu du gouvernement pour l'état de l'Amapa, l'implantation de trois usines à oxygène à Macapá, Laranjal do Jari et Oiapoque. Il y en aura finalement quatre, la quatrième est pour Santana. De quoi améliorer notablement le besoin en oxygène à fournir aux malades du covid.

L'usine d'Oiapoque installée à l'hôpital entre en fonction ce samedi 17 avril, elle sera capable de générer 30m3  d'oxygène par heure. 

Actuellement en Amapa, chiffres du 16 avril,  il y a 1102.836  cas cumulés de covid et 1 456 décès dont  4 950 cas positifs 34 (+2) décès à Oiapoque.