Brésil : le gouverneur de l'Amapa annonce la création d'une unité de soins intensifs à Oiapoque

brésil amapa
Le gouverneur Waldez Góes
Le gouverneur Waldez Góes à l'ouverture de l'usine d'oxygène à Oiapoque avec le maire Breno Almeida ©Mairie d'Oiapoque

Présent à Oiapoque à l'extrême nord du Brésil à l'occasion de l'ouverture d'une usine à oxygène ce 17 avril, le gouverneur de l'Amapa, Waldes Goes a annoncé l'ouverture d'une unité de soins intensifs de lits pour lutter contre le covid-19.

Ce fut un week-end riche de bonnes nouvelles pour la municipalité d'Oiapoque. Outre la mise ne fonction d'une usine à oxygène pouvant produire quotidiennement 30 m3 du précieux gaz, le gouverneur Waldez Góes a annoncé la création d'une unité de soins intensifs de 10 lits dans la commune.

Un nouvel équipement bienvenu dans la ville sous-équipée globalement et particulièrement sur le plan sanitaire.
Depuis le début de la pandémie covid, Oiapoque a connu des épisodes difficiles pour soigner les personnes atteintes du covid et les autorités ont du faire appel à la solidarité sanitaire transfrontalière avec la Guyane pour obtenir, notamment, de l'oxygène.
Autre "cadeau" réceptionné ces derniers jours, un appareil de radiographie mobile. 

L'état de l'Amapa compte au 19 avril, 103 374 cas cumulés de covid (+1 727 en 1 semaine) et 1 477 décès (+75) dont 4 950 cas positifs (+11), 35 (+3) décès à Oiapoque.