Inondations sur la rive brésilienne : la mairie d’Oiapoque envoie des équipes de secours dans les villages Vila Brasil et Ilha Bela.

catastrophes naturelles amapa
Aide aux populations isolées d'Oiapoque
Aide aux populations isolées victimes de la crue du fleuve de Vila Brasil et Ilha Bela dans la commune d'Oiapoque ©Service municipal de défense civile d’Oiapoque
La municipalité d'Oiapoque, par le biais des secrétariats municipaux de l'assistance sociale (SMADS), de la santé (SEMSA), de la protection civile municipale et de la protection civile de l'État, s'est rendue dans le district de Vila Brasil et dans la communauté d'Ilha Bela, des zones inondées depuis des semaines.

L'objectif de l'action était de cartographier les zones inondées par la crue du fleuve Oyapock.
Le district de Vila Brasil, situé à près de quatre heures et demie du centre de la commune d'Oiapoque, compte environ 450 habitants. La communauté d'Ilha Bela, qui regroupe une centaine de maisons,est peuplée d'environ 400 habitants. Ces deux endroits, accessibles par voie fluviale ou par petits avions, sont situés dans les environs du parc national des monts Tumukumaque.

"En raison de la crue de l'Oiapoque, la défense civile municipale et l'État ont réalisé la cartographie et la collecte d'informations qui alimenteront le système (S2ID) de la défense civile nationale en vue d'une reconnaissance fédérale" a commenté le directeur Leno Farias.
Le département municipal d'assistance et de développement social a effectué la livraison de paniers de nourriture et d'eau potable pour les familles, l'équipe a également fourni des soins psychologiques. "Nous sommes ici avant tout pour apporter de la solidarité et atteindre ces familles confrontées à ces difficultés en raison de l'inondation de la rivière, nous avons apporté des soins psychologiques" a commenté Eliete Santos.  

Le SEMSA a mis en place  : des consultations médicales - une vaccination systématique à  la covid-19 ; la distribution de médicaments. Un technicien infirmier professionnel sera présent désormais dans ce secteur. "Cette intervention urgente dans ces localités était strictement nécessaire, nous connaissons les besoins auxquels ces familles ont été confrontées et il s’agit de faciliter l’accès à la santé  dans ces bourgs isolés" a commenté Kait Dayana.

Sources : Service municipal de défense civile d’Oiapoque