Six personnes interpellées dans le cadre d'un trafic de stupéfiants à Saint-Georges de l'Oyapock

faits divers saint-georges
Maison drogue Saint-Georges
C'est ici devant cette maison que se déroulait le trafic de stupéfiants
Une série d’interpellations a eu lieu ce jeudi matin à Saint-Georges. Des habitations dans la commune et sa périphérie ont été perquisitionnées. Plusieurs personnes ont été arrêtées. Une opération de la gendarmerie dans le cadre d’un trafic local de stupéfiants.
Une série d’interpellations a eu lieu ce matin à Saint-Georges. Des habitations dans la commune et sa périphérie ont été perquisitionnées. Plusieurs personnes ont été arrêtées. Une opération de la gendarmerie dans le cadre d’un trafic local de stupéfiants. Une descente de gendarmerie qui a surpris la population, peu habituée à une telle activité des forces de l'ordre. 


Gyrophares en série

Très tôt ce jeudi 7 mai, les gendarmes ont investi les rues de Saint Georges. Selon un témoin, de nombreux  véhicules de la gendarmerie nationale dont certains banalisés ont sillonné la petite commune de l’ouest frontalière avec le Brésil. Plusieurs personnes ont été interpellées : six hommes originaires de Saint-Georges connus pour vendre de la drogue au vu et au su de tous.
Les dealers vendaient herbe, crack aux consommateurs à toute heure du jour et de la nuit. Les gendarmes ont investi plusieurs maisons de Saint-Georges et sa périphérie. Les six personnes ont été amenées au poste pour être interrogées dans le cadre d'un trafic de stupéfiants local. Les investigations se poursuivent. 
Les habitants n’en reviennent toujours pas. Cette descente des forces de l’ordre inopinée a créé l’émoi et la curiosité dans cette commune de près de 5000 âmes. La quiétude légendaire, de cette bourgade des berges du fleuve Oyapock, a été, quelque peu, troublée. 



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live