guyane
info locale

Coronavirus : la frontière franco-brésilienne toujours ouverte

coronavirus saint-georges
Départ de pirogue à Saint-Georges - Un piroguier brésilien s'apprête à repartir
Un piroguier brésilien s'apprête à repartir avec ses passagers à Oiapoque ©Claude Joseph
A l'est de la Guyane à Saint-Georges de l'Oyapock, les consignes de confinement commencent à s'appliquer. Toutefois, même dans une moindre mesure, la population continue de circuler librement entre les deux rives. La frontière entre le Brésil et la Guyane est ouverte.
A Saint-Georges, dimanche soir, le maire Georges Elfort a été réélu dans une atmosphère de liesse mais depuis la tension est retombée. L'annonce des mesures de confinement par le président de la République lundi après-midi s'imposent à tous.
Mardi, la place Romain Garros habituellement très animée s'était vidée :
La place Romain Garros à Saint-Georges désertée ce 17 mars
La place Romain Garros à Saint-Georges désertée ce 17 mars ©Claude Joseph
Au débarcadère, le lieu d'où arrivent et partent les pirogues essentiellement brésiliennes qui assurent habituellement le transport des personnes dans un ballet incessant toute la journée, il y a peu d'activité. Mais il y en a encore :


La compagnie Azul continue d'assurer ses vols Brésil-Guyane-Brésil

De même à l'aéroport, les vols de la compagnie Azul continuent. Selon le Directeur général de la sécurité , des réglements et des contrôle à la Préfecture, Daniel Fermont ... c'est un point qui est actuellement en discussion avec les autorités consulaires des autres pays. Ce n'est pas un point qu'il appartient de trancher seul. Il y a aussi le ministère des affaires étrangères qui s'occupe de cela. Le préfet a sollicité la consultante diplomatique qui s'occupe de cela. Il y a une activité de surveillance renforcée aux frontières en liaison avec les autorités brésiliennes et surinamaises...