guyane
info locale

Fabien Canavy, secrétaire général du MDES : oeuvrer pour le changement de statut et le renouvellement des élus dirigeants

politique
Fabien Canavy 14 10 19
Fabien Canavy, secrétaire général du MDES ©Guyane la 1ère
Invité à la radio dans l'émission Mayouri info, Fabien Canavy nouvellement élu secrétaire général du MDES a rappellé la ligne de son parti qui oeuvre pour un changement de statut de la Guyane celui de l'autonomie et un renouvellement des politiques particulièrement à la tête de la CTG.
Le Mouvement de décolonisation et d'émancipation sociale a été créé en 1991. En 28 ans d'existence, il aura connu 3 secrétaires généraux, Maurice Pindard de 1991 à 2001, Jean-Victor Castor de 2012 à 2019 et Fabien Canavy élu le 5 octobre dernier lors du congrès " Pi bocou, pi fo, pi responsab" de l'année. 


Poursuivre le travail pour l'évolution statutaire

Membre fondateur du MDES, Fabien Canavy est une figure de proue de ce parti connu pour sa rigueur. Il n'a jamais dévié de sa ligne de position.
Pas de véritable nouveauté pour ce parti qui tente de se renouveler. La secrétaire générale adjointe,Samantha Cyriaque, pourrait représenter l'avenir. Mais comme dans les autres partis locaux force est de constater que le renouvellement tarde à se faire, même si argumente Fabien Canavy, le MDES est bien représenté dans le milieu associatif et particulièrement dans le monde sportif. 
Le parti "par delà les idées" veut être davantage sur le terrain avec, notamment,  avec "Le front statutaire" :

...cela permet de voir, la vraie Guyane, le vrai pays, les réalités du moment, les préoccupations des habitants dans les quartiers que nous visitons...

Un ancrage de proximité pour convaincre de la nécessité de l'évolution statutaire, la vraie préoccupation du MDES. 
 

Faire partir Rodolphe Alexandre de la tête de la CTG

Les municipales n'est pas l'objectif essentiel pourtant il y aura des représentants. Fabien Canavy ne sera pas candidat, il l'affirme clairement. Il reconnait aussi une certaine faiblesse dans la représentation des assemblées locales où le parti est peu représenté. Mais il estime que son parti, sur le plan des idées pèse dans l'échiquier politique et par sa représentation dans les différents cadres de la société.
Il y aura donc des alliances sur les grands projets. Et de conclure :

Notre territoire sur les grands projets, c'est la chronique d'une catatrosphe annoncée, il faut vraiment renverser la tendancer et faire partir les personnes qui sont en poste actuellement, principalement, monsieur Rodolphe Alexandre. Il faut qu'il s'en aille absolument..."
 

Invi Thé Café : Fabien Canavy, Secrétaire général du Mdes
Publicité