Fin de la visite en Guyane, de Geneviève Darrieussecq, après trois jours passés aux côtés des FAG

politique
61d0c31faf0ac_fh2-nqsxmaao-og.jpg
Geneviève Darrieussec ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens combattants ©préfecture Guyane
Fin de la visite de Geneviève Darrieussecq. La ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens combattants a passé près de trois jours en Guyane, sillonnant le territoire aux côtés des Forces Armées.

Une visite de trois jours en Guyane pour Geneviève Darrieussecq. La ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens combattants a passé une fin d’année sur le terrain au cœur des Forces armées. Geneviève Darrieussecq s’est rendue là où sont mobilisées les FAG.

Base navale

Première étape de son séjour : la base navale de Dégrad-des-Cannes où elle a pu observer les moyens et les équipements dont disposent les militaires de la marine, qui luttent contre la pêche illégale. La zone - les eaux territoriales françaises- à couvrir est vaste. L’utilisation des moyens doit être adaptée.

61d0c39f94003_fh4tohrxmamqieq.jpg
Geneviève Darrieussecq déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens combattants ©préfecture Guyane

Si je compare les moyens, il y en a qui sont supérieurs en raison de la surface à couvrir et au nombre d’habitants. Il faut que ces moyens soient mis en œuvre de façon évolutive et permanente. Nos forces doivent s’adapter, car les illégaux s’adaptent et ont de la ressource. Les récentes adaptations sont importantes par la qualité des derniers résultats.

La ministre s'est aussi rendue au centre de vaccination de l’ENCRE à Cayenne. Accompagnée du président Gabriel Serville, du directeur de l'hôpital de Cayenne et du préfet de Guyane Thierry Queffelec, elle a pu évoquer sur place les enjeux de la vaccination. Elle a notamment rappelé "qu'une adaptation du pass vaccinal sera bientôt consentie par le gouvernement pour les outremers."

Destination : ouest 

61d0c6b15ee3b_pad-off-visite-ministre-deleguee-armee-frame-351.jpg
Geneviève Darrieussecq ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens combattants avec les jeunes du RSMA ©Guyane

Enfin direction Maripasoula, Saint-Jean et Saint-Laurent-du-Maroni où Geneviève Darrieussecq a rencontré des encadrants et quelques jeunes recrues du RSMA (Régiment du service militaire adapté de la Guyane). Elle a salué le travail effectué auprès de ce public en insertion.  

Les taux d’insertion sont à 80%. Ce qui est énorme. C’est très rare, en dehors du RSMA. Pour certains c’est temporaire, d’autres plus durable. Ca dépend des emplois, des entreprises, c’est mettre le pied à étrier de certaines personnes. C’est cela qui est important.

L'heure du bilan

61d0c91a6ecaf_fh6-bjsxsaixz4o.jpg
Geneviève Darrieussecq ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens combattants ©préfecture Guyane

Après un réveillon en compagnie des militaires du 9e RIMA, dernière étape : Kourou, le service national de la jeunesse, avant son départ pour l'hexagone.

L'objectif était de venir et saluer les troupes. Je voulais connaître les missions et la façon dont elles se déroulaient. Je suis très admirative de la façon dont les militaires mènent leurs missions avec un sens du service au prochain, au service de la lutte contre l’illégalité. Les moyens sont là. Il y a la particularité de l’Interarmées. C’est une vraie force pour la Guyane car chaque corps amène ses compétences. La loi de programmation militaire a permis de donner des moyens supplémentaires. Les moyens déployés ici sont concrètement efficaces. Les prises sur le terrain sont de plus en plus importantes mais nous avons des adversaires qui s’adaptent en permanence. C’est une lutte incessante et chronique qu’il faut mener.

Geneviève Darrieussecq ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens combattants est donc repartie vers l'hexagone, après une visite somme toute, très symbolique.