Flagrant délit dans les eaux guyanaises : 13 tonnes de poissons et 36 km de filet interceptés par les Forces armées

pêche
Filets de pêche
Saisie record pour les FAG (Forces armées en Guyane), le 17 novembre, dans le cadre de la mission de police des pêches dans l’ouest de 13,3 tonnes de poissons, 90 kg de vessies natatoires, un vire filets et 36 km de filets. 
Tapouille
Saisie record pour les FAG (Forces armées en Guyane), le 17 novembre dans le cadre de la mission de police des pêches dans l’ouest : 13,3 tonnes de poissons, 90 kg de vessies natatoires, un vire filets et 36 km de filets ont été appréhendés. Partis pour 3 jours en mer dans l’ouest, le patrouilleur Antilles-Guyane (PAG) "la Résolue" le navire remonte-filet "la Caouanne" et deux vedettes côtières de surveillance maritime de la gendarmerie "l’Organabo" et la "Mahury", ont contrôlé 6 tapouilles surinamaises. Ce sont 8 contrôles effectués sur des tapouilles surinamaises en action de pêche illégale dans les eaux territoriales françaises.
 

Détermination de l'Etat

Filet de pêche
L'une des embarcations était au large, et cinq autres à l’abri, cachées dans une crique. "Ces actions conduites dans la zone maritime de la Guyane en coordination avec le centre national de surveillance des pêches (CNSP) et la Direction de la Mer, du Littoral et des Fleuves (DMLF), sous l’autorité du préfet de la région Guyane montrent la détermination de l’État".
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live