Foncier agricole : la Safer, la société d’aménagement foncier et d’établissement rural, est officiellement créée

agriculture
Christian Epailly président de la Safer
Christian Epailly président de la Safer à droite
La SAFER (société d’aménagement foncier et d’établissement rural) est installée et en ordre de marche en Guyane. Depuis trois jours les statuts sont officiellement déposés au tribunal de commerce.

Près de 4 ans après les mouvements sociaux de mars-avril 2017, la Safer (société d’aménagement foncier et d’établissement rural) est officiellement installée. Réclamée depuis les mandats d'Elie Castor dès 1981, la Safer de Guyane a été créée dans la continuité des accords de Guyane de 2017. L'objectif : permettre la régulation par les opérateurs guyanais du marché foncier agricole local et accompagner les producteurs dans leur installation. Son président, Christian Epailly, élu le 10 aout dernier affirme vouloir travailler dans la rigueur avec tous les membres de la Safer : professionnels du secteur, élus et autres intervenants du domaine agricole.

Christian Epailly, Président de la Chambre d'Agriculture
©guyane 1ère

La Guyane est le seul département de France où la Safer n’existait pas et pourtant c’est le territoire le plus important en termes de foncier agricole. Les statuts ont été déposés au tribunal de commerce et la Safer est déclarée depuis trois jours. Il y a eu beaucoup de retard, beaucoup de freins. Les parlementaires m’ont accompagné et nous avons pu avancer. Tous les professionnels de l’agriculture pourront siéger, les maires, les EPCI etc.. Et là ce seront les Guyanais qui vont décider. Tout le foncier agricole va passer par la Safer. Nous voulons que les jeunes agriculteurs et les pluriactifs s’installent sereinement. La première fonction sera de fixer les prix du foncier agricole afin d’empêcher la spéculation.

Christian Epailly président de la SAFER extrait des matinales du 23 novembre

 

Des missions d'intérêt général

Conférence de presse Chambre d'Agriculture Accords de Guyane et non-respect des engagement de l'Etat
©Frédéric LARZABAL

La Safer de Guyane a été créée le 10 mai dernier à Cayenne, dans la continuité des accords de Guyane de 2017. Issue des lois d’orientation agricole de 1960 et 1962, une Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) est avant tout une société anonyme, sans but lucratif avec des missions d’intérêt général. La Safer de Guyane permet ainsi à tout porteur de projet (agricole, artisanal, de service, résidentiel ou environnemental) de s’installer en milieu rural.

Pour mener à bien son rôle, l'un des futurs outils de la Safer de Guyane est le droit de préemption (Articles L 143-1 et suivants du code rural). L'opérateur foncier agricole guyanais, tout juste créé, ne peut pas encore l'appliquer. La structure prépare actuellement son programme pluriannuel sur 5 ans, et dispose dans son capital de 20 000 hectares de terres agricoles. 

La Safer a pour mission :

  • D’aménager les structures agricoles et forestières en favorisant l’installation des jeunes agriculteurs 
  • De protéger l’environnement, les paysages et les ressources naturelles 
  • De contribuer activement à l’aménagement du territoire et au développement rural 
  • D’assurer la transparence du marché foncier et un certain contrôle des opérations (prix du foncier Agricole par exemple).