publicité

Fusillade à Cayenne : 8 blessés annonce le procureur Eric Vaillant, l'enquête est menée par la police judiciaire de Cayenne

Le procureur de la République Eric Vaillant a tenu une conférence de presse sur la fusillade qui s'est déroulée ce matin au local du Parti Socialiste Guyanais lors d'une soirée d'étudiants blessant huit personnes. Les agresseurs sont en fuite et recherchés par la police judiciaire de Cayenne.

Le procureur Eric Vaillant en conférence de presse © Catherine Boutet
© Catherine Boutet Le procureur Eric Vaillant en conférence de presse
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Lors d'une courte conférence de presse, Eric Vaillant le procureur de la République a apporté à la presse quelques éléments sur la fusillade du quartier Césaire dans les locaux du Parti Socialiste Guyanais.


Des tirs entre deux bandes de voyous


Il s'y tenait une soirée estudiantine, organisée par des élèves de l'Ecole de Commerce et de Gestion pour récolter des fonds pour un voyage à Miami. Vers 4h du matin, des individus extérieurs à la soirée pénètrent les lieux. Une altercation éclate entre des hommes de deux groupes différents. Des armes sont sorties et les coups de feu commencent. Il y aura huit blessés, 5 garçons et 3 filles tous étudiants, heureusement leurs jours ne sont pas en danger.
Un policier municipal posté à proximité tente une intervention et va tirer en état de légitime défense. Les agresseurs s'enfuient dont un sur un scooter.

L'enquête est menée par la police judiciaire de Cayenne


L'enquête a démarré, elle est menée par la police judiciaire de Cayenne qui procède à de nombreuses auditions.
Le procureur a précisé que plusieurs personnes sont recherchées. Il n'a pas donné plus de détails pour ne pas gêner l'enquête mais les étudiants sont hors de cause.
Il a aussi précisé qu'il y avait un grand nombre de vigiles pour sécuriser cette soirée.

Cette nouvelle affaire de violence entre jeunes soulève l'indignation et inquiète.
La présidente de la Chambre de Commerce et d'Industrie, Carine Sinaï Bossou, choquée et attristée a appelé, dans un communiqué, les étudiants de l'ECG à garder leur calme et à se rapprocher de leur direction.


Le reportage de Guyane la 1ère

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play