publicité

La future décharge de Macouria suscite la colère des agriculteurs

Une nouvelle décharge répondant aux normes européennes doit voir le jour sur un site de 35 hectares sur la commune de Macouria. Les riverains dont beaucoup d'exploitants agricoles n'en veulent pas et manifestent leur opposition.

Les agriculteurs de Macouria ont manifesté au siège de la CACL © Yves Robin
© Yves Robin Les agriculteurs de Macouria ont manifesté au siège de la CACL
  • guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le projet de la décharge d'enfouissement de la Communauté d'Agglomération du Centre Littoral passe mal auprès des habitants du secteur de Quesnel à Macouria qui n'en veulent pas. Il faut dire que la zone est peuplée d'exploitants agricoles. Ils craignent la pollution du sol et de l'eau des criques.

Un équipement de dernière génération aux normes européennes 

Ils se mobilisent contre le projet de nouvelle décharge appelée ISDND -Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux, qui doit remplacer la décharge des Maringouins et accueillir les déchets d'une bonne partie du littoral. Les explications fournies par la CACL ne leur paraissent pas convaincantes. Au bout de trois réunions d'information, les arguments n'ont pas changé et souligne un agriculteur, les chiffres de références sur le tonnage des déchets qui seront traités, par exemple, sont les mêmes depuis 2003.
Pour les responsable de la CACL, toutes les études menées montrent que les impacts seront minimes et n'affecteront pas les exploitations agricoles. Tous les risques pour l'environnement ont été calculés selon les normes européennes sur un site avec un équipements de dernière génération qui sera parfaitement contrôlé et qui n'a rien à voir avec l'actuelle décharge des Maringouins à Cayenne .

Les travaux devraient commencer fin 2018 sur une zone de l'ONF.

Le reportage de Guyane 1ère

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play