Georges Patient défend les finances des collectivités ultramarines : le sénateur a écrit à Emmanuel Macron

politique
Le Sénateur Georges Patient
Georges Patient sénateur de la Guyane
Georges Patient vient d’adresser un courrier à Emmanuel Macron sur la situation financière des collectivités locales d’outre-mer. Il considère que ces dernières méritent une attention particulière de la part de l’Etat au regard de la fragilité, la dégradation ou la situation critique de leurs budgets.

Georges Patient fait preuve de persévérance. Le sénateur de la Guyane poursuit son combat, entamé il y a quelques années, pour que les collectivités d’outre-mer bénéficient des mêmes dotations que celles de l’Hexagone. Il rappelle ainsi au président de la République Emmanuel Macron que nos régions sont en rattrapage depuis maintenant 80 ans, depuis que les promesses de la départementalisation ont fait naitre l’espoir d’une égalité réelle dans ces territoires.

Il estime qu’il est temps de porter une action politique forte pour initier un cercle vertueux en faveur d’un développement endogène. Pour y parvenir, l’appui de l’Etat reste essentiel pour le parlementaire. Parmi les arguments avancés : la pérennisation du financement du Fonds exceptionnel d’investissement et la réforme de ses modalités et critères d’attribution. L'objectif  serait l’utilisation effective des crédits par les collectivités ultramarines, et qu’ils ne soient pas réservés pour près de la moitié à des ajustements budgétaires de l’Etat. Ou encore la remise à niveau de la péréquation nationale.

Il appelle donc le gouvernement à la plus grande vigilance dans la rédaction du Projet de Loi des Finances 2023, afin de renforcer les budgets des communes ultramarines tant pour le fonctionnement que pour l’investissement, comme cela a pu être fait pour les communes défavorisées de l’Hexagone, dont le cas de Marseille en 2021 est le dernier exemple.