Incendie d'un transformateur au port de Degrad des Cannes : 1,5 à 2 millions d’euros de dégâts

faits divers
61d5d6923d70b_sdis7.jpg
Les équipes des centres de secours de Cayenne et de Rémire ont été mobilisées suite à un feu électrique sur un transformateur au port de Dégrad-des-Cannes. ©SDIS 973
Un incendie a endommagé le transformateur électrique principal du Grand Port Maritime de Guyane, mardi 4 janvier à Degrad des Cannes. Le montant des pertes est estimé entre 1,5 et 2 millions d’euros. L’incendie, sans doute provoqué par un court-circuit, n’a pas eu de réel impact sur l’activité portuaire.

Vers 13h30, hier (mardi 4 janvier) alors qu’un ouvrier du Grand Port Maritime de Guyane (GPMG) était en intervention sur le transformateur principal pour une opération d’entretien, il a été traversé par un arc électrique. Un phénomène dont les causes sont pour l’instant inconnues.

61d5d655b7796_sdis8.jpg
SDIS 973 ©SDIS 973

Grièvement blessé aux mains et au visage, l’homme a été évacué par les sapeurs-pompiers et pris en charge au Centre Hospitalier de Cayenne. Il est sorti de l’hôpital à 7h le lendemain, mercredi matin. Son état est rassurant, il aurait conservé la fonctionnalité de ses deux mains.

D'importantes fumées noires mais pas de hautes flammes

L'incendie s’est quant à lui propagé à l’intérieur du transformateur, notamment par des gaines électriques, provoquant d’épaisses fumées noires. Aucun départ de feu, avec de flammes hautes, n'a été constaté.

61d5d71cb24bf_sdis1.jpg
SDIS 973 ©SDIS 973

Les sapeurs-pompiers des centres de secours de Cayenne et Rémire-Montjoly sont intervenus rapidement sur le site de Degrad-des-Cannes. Ils ont commencé par asperger l’extérieur du bâtiment. EDF a ensuite coupé l’approvisionnement en courant pour permettre d’éteindre l’incendie. Ce dernier a été circonscrit vers15h.

Des pertes de prés de 2 millions d'euros

Le GPMG entreprend depuis peu une rénovation complète de son réseau de tension, dont fait partie ce nouveau  transformateur qui était toujours en cours d’aménagement mais néanmoins en fonction. Selon Patrick Toulemont, directeur-adjoint du GPMG,  « les pertes sont évaluées à 1,5 à 2 millions d’euros, si tout est détruit ou irrécupérable à l’intérieur du transformateur ».

61d5d706b0c7a_sdis2.jpg
SDIS 973 ©SDIS 973

A terme, cette machine sera remplacée. Dès hier après-midi, GPMG a pris toutes les dispositions pour éviter de ralentir ou stopper l’activité portuaire, notamment par le branchement de groupes électrogènes de secours. 

« L’un des transformateurs secondaires a été rebranché sur le réseau EDF ce qui a permis d’alimenter rapidement les containers frigorifiques, ceux qui servent au transport et au stockage de l’alimentation, des médicaments. »

Patrick Toulemont, directeur adjoint du Grand Port Maritime de Guyane

Progressivement, un peu plus de la moitié du port a retrouvé de l’électricité dans l’après-midi. Une bonne nouvelle surtout qu’un navire transatlantique, le plus gros des transporteurs, a accosté le soir même. Ce retour d’une partie de l’éclairage portuaire a permis de débuter le déchargement des containers et les opérations de manutention.

61d5d6c865c7e_sdis5.jpg
SDIS 973 ©SDIS 973

L’alimentation dans le bâtiment administratif du GPMG a été rétablie en cours de journée, mercredi. Ce jeudi, l’éclairage des quais devrait être totalement opérationnel. Un ancien transformateur sera également réhabilité d’ici peu afin de revenir à une situation normale dans les plus bref délais.

Un court-circuit serait probablement à l’origine de l’incident. Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de l'événement.