Inondations Guyane : le point sur les routes fermées à la circulation

catastrophes naturelles
Inondation sur le CD8 à Mana
Inondation sur le CD8 à Mana ©Eric Léon
Depuis la fin du mois de février 2022, de nombreuses zones du département sont inondées en raison des fortes pluies. En conséquence, et pour éviter les accidents, plusieurs routes ont dû être fermées par la Préfecture de Guyane. Le point sur la situation de ce mercredi 16 mars.

Suite aux inondations provoquées par les fortes pluies de ces derniers jours, plusieurs routes ont dû être fermées à la circulation par la Préfecture. Les intempéries étant dissipées (pour l’instant), le Préfet du département, Thierry Queffélec, annonce au fur et à mesure la réouverture des portions de route. Voici celle concernée pour l’heure :

  • RD8 - PK20 : La RD8, à Mana, est rouverte aux véhicules légers de façon alternée. Notez que la circulation reste interdite aux poids lourds de plus de 3,5 tonnes. Elle est inaccessible aux poids lourds depuis le 10 mars dernier mais avait été fermée pour tous les véhicules ce lundi 14 mars pour travaux.

D’autres routes restent fermées jusqu’à nouvel ordre. Il s’agit des portions suivantes :

  • La RD9, toujours du côté de Mana, reste fermée à la circulation pour tous les véhicules (légers et poids lourds).
  • La RN1 - PR212, au niveau du pont de Saut Sabbat est également inaccessible pour tous les véhicules.
  • Enfin, sur la RN1 - PR127-131, la circulation est interdite aux poids lourds de plus de 3.5 tonnes, sauf s’ils ont une dérogation.

Par ailleurs, à Rémire-Montjoly, le boulevard Eugène Bassière est lui aussi fermé à la circulation. Cela concerne les piétons comme les automobilistes. D'ailleurs, la mairie a indiqué se dégager de toute responsabilité en cas d'accident suite à un non-respect des consignes. Enfin, notez que Météo France Guyane maintient la vigilance orange pour crues dans les zones suivantes.