Jean-François Carenco, le ministre délégué des Outre-mer : la concertation et le pragmatisme sont nécessaires pour faire aboutir les dossiers guyanais

politique

Entretien Jean-François Carenco, ministre délégué des Outre-mer pour radio Guyane la 1ère

Comme prévu, ce 14 juillet, le ministre délégué des Outre-mer, Jean-François Carenco a accordé un entretien à Guyane la 1ère radio. L'une des ses priorités concerne l'épineux dossier de l'énergie.

Il n'y a pas eu de déclarations fracassantes lors de cet entretien de 4 minutes avec le ministre délégué à l'Outre-mer Jean-François Carenco.

Il n'a pas de feuille de route particulière si ce n'est de rendre "la fierté à tous les compatriotes de l'Outre-mer... Ils sont une chance pour la France et l'Europe."

Le ministre n'a pas d'idée préconcue, il prendra les sujets les uns après les autres de façon pragmatique afin de trouver des solutions. 

Sur les dossiers prioritaires guyanais notamment celui de l'orpaillage, il déclare :" ... j'aurai les moyens de lutter contre cela ... c'est inacceptable de piller et détruire l'environnement ..."

Jean-François Carenco va travailler à ce qu'il y ait de l'énergie propre notamment avec le solaire et dans le même temps la biomasse mais il fera en sorte que quoi qu'il arrive il y ait une base de sécurité énergétique telle l'usine du Larivot qui doit se construire coûte que coûte.

Le ministre sera en Guyane avant la Toussaint.