Jean-Luk Lewest, un socioprofessionnel à la tête du Comité du Tourisme de la Guyane

tourisme
Jean-Luk Le West, un socioprofessionnel à la tête du Comité du Tourisme de la Guyane
Jean-Luk Lewest.
Ce matin, en terrasse d'un hôtel de Cayenne, Jean-Luk Lewest a été discrètement élu président du Comité du Tourisme de la Guyane. A ses côtés, les nouveaux vice-présidents : Violaine Machichi Prost, Jocelyn Thérèse et Edmée Zulemaro.

Une élection sans opposition ni division et donc quasi acquise.
Le favori et seul candidat, président d'honneur de l’Union syndicale des opérateurs touristiques de Guyane, Jean-Luk Lewest succède sans souci à Alex Madeleine à la tête du Comité du Tourisme de la Guyane. L'organe de développement et de marketing du tourisme régional de la Collectivité Territoriale. Une collectivité dont il est aussi le 13e vice-président délégué à l'économie et au tourisme depuis début juillet.

L'élection a eu lieu en terrasse d'un hôtel de Cayenne ce matin, jeudi. Trois vice-présidents ont également été désignés : Violaine Machichi Prost, Jocelyn Thérèse et Edmée Zulemaro.

C'est la première fois qu'un socioprofessionnel prend la tête du Comité du Tourisme de la Guyane. Une demande émise par les professionnels du secteurs eux-mêmes depuis plusieurs années.

Directeur du Grand Hôtel Montabo en bord de mer, Jean-Luk Lewest a mené deux mandats comme président de l’union syndicale des opérateurs touristiques de Guyane depuis 2016. Un syndicat qui regroupe à ce jour 47 adhérents (des entreprises de 500 à 600 salariés). Lors de son élection à la Collectivité Territoriale, Jean-Luk Lewest a démissionné de ce poste. Désormais il est président d'honneur de cette union syndicale.

Création d'un comité des sages et d'éthique

Afin de tempérer les inquiétudes de certains quant à l'arrivée d'un tel socioprofessionnel aux rênes du CTG, surtout avec ses multiples mandats, Jean-Luk Lewest propose la mise en place, dés la prochaine réunion du conseil d'administration fin septembre, d'un comité des sages et d'éthique. Un outil de contrôle composé de trois personnes extérieures au conseil administration du Comité du Tourisme mais familières de cette activité économique.

" Mon souhait : permettre à tous les enfants scolarisés en Guyane de pouvoir un jour, et au moins une fois par an, utiliser un produit touristique du territoire, zoo, visite de musée, séjour à l'hôtel ou activités de découverte. "

Jean-Luk Lewest, président du Comité du Tourisme de la Guyane


Le feuille de route de Jean-Luk Lewest et de son équipe du CTG (avec un conseil d'administration renouvellé à 90%) s'annonce donc bien remplie après un an et demi de pandémie qui a impacté durablement l’ensemble des acteurs du tourisme local.

"Mon objectif est de mettre la Guyane sur une rampe de lancement touristique. Le secteur doit être vecteur d'emplois et de formations."

Jean-Luk Lewest, président du Comité du Tourisme de la Guyane


Dans un premier temps, il s'agira sans doute de revoir le financement de l'organisme : un budget de 2,8 millions dont 74% pour les dépenses de fonctionnement.


Il faudra également s'atteler à établir de nouveaux liens avec les collectivités locales pour les accompagner dans leurs actions. 

"A long terme, il s'agit de structurer la filière grâce à une véritable dynamique de promotion et de développement des produits touristiques. 

Jean-Luk Lewest, président du Comité du Tourisme de la Guyane

De nombreux projets seraient en réflexion. Des projets qui passent avant tout par un plan de relance et des solutions pérennes pour redonner des couleurs au développement touristique du territoire.